Karendra à l'honneur.

Publié le par Narrateur de jeu

 

Chaque joueur, pour un jeu de rôles, doit se constituer un personnage. Mais ce n'est pas une simple suite de chiffres sur une fiche. C'est un concept, et, de plus, pour donner un côté "tangible", le joueur lui invente une personnalité, une famille, un passé, une histoire, des comportements face à telle ou telle situation. On appelle ça le background.
Les joueurs sont tellement créatifs et inventifs, que leurs personnages méritent bien d'être présentés au grand jour.
En commençant ce soir par Karendra, le personnage de Fabien, dans le jeu de rôles  le "Seigneur des anneaux".

Karendra El Baïd.
Humaine suderonne.
Roublarde hors-la-loi.
26 ans Cheveux noir Peau brune Yeux brun 1m71  63Kg
Progressions (3)
 
ATTRIBUTS :
Esprit 8 (+1) Force 13 (+3) Perception 9 (+1)
Prestance 10 (+2) Vitalité 13 (+3) Vivacité10 (+2)

REACTIONS :
Rapidité +8 Sagesse +1 Vigueur +3 Volonté +1
Initiative +8 Défense +12 Renom 18 Courage 4

COMPETENCES développées :
combat à distance +5
combat armé +13   spécialité : dagues +19
combat sans arme +5   spécialité : art martial suderon le Tassala +9
course à pied +5
discrétion +8
dissimulation +5
équitation +2
escalade +5
langage (apisaïque) +11  ouistrain +7  langue noire +7
observation +3
savoir (domaine) le Khand +7 (animal) Les Oliphants +7
survie (milieux) jungle +3 désert +3

CAPACITES et AVANTAGES :
adaptable
compétente
règne des hommes
attaque sournoise
crochetage
sens de l'orientation
esquive
prudente
ambidextre
combat à deux armes

NOTES :
Karendra est née dans le sud des terres du milieu. A la frontière entre le "Khand" et la région que l'on appelle "La mer de dunes". Sa famille ambitieuse, se spécialisant dans l'élevage de chevaux, quitta très vite le village natale pour venir sur la côte de la baie de "Befalas" dans le grand port corsaire d' "Umbar". Mais Karendra est une enfant sauvage et autonome. La rigidité et la violence de l'éducation de ses parents la pousse chaque jour un peu plus dans les rues de la grande ville où elle apprend très vite à se débrouiller, et aussi à haïr ceux de sa race. Cette bande de brutes mal dégrossis, violents et cupides.
En grandissant elle se détache de plus en plus des siens et de par son expérience de la rue, commet de plus en plus de délits, et ceux-ci de plus en plus graves.  Jusqu'au meurtre ! Jetant par la même, toute sa famille dans le déshonneur.
Même si en réalité ce meurtre fut de la légitime défense contre un riche courtisan un peu trop "pressant", Karendra fut déclarée hors-la-loi par son peuple.
Et, elle se vit contrainte de faire ce qu'elle avait appris à faire depuis l'enfance : fuir !
Ce devait donc être écrit dans son destin qu'un parcours aussi différent pour une suderonne se poursuive par la rencontre innatendue de gens du nord.
Elle ressentie aussitôt une vive sympathie pour ce groupe de voyageurs atypiques venue des montagnes, des forêts, du pays des chevaux et du Gondor. Elle décida rapidement de leur emboîter le pas. Depuis maints combats lui forgèrent le caractère et développèrent sa maîtrise des lames courtes, qu'elle utilise indifféremment et, sans aucune difficultés, des deux mains. Sa discrétion, sa rapidité et sa prestance en font une éclaireuse et une investigatrice de choix. Ce qu'il lui a trés vite permis d'avoir sa place dans ce groupe si "décalé". Et surtout ce sentiment apaisant d'avoir enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis l'enfance : une famille solidaire et bienvaillante.

 

Commenter cet article

fabien 10/11/2008 22:05

J'en ai la larme à l'oeil oh grand MJ. Je vous remercie humblement.

(magnifique l'image.)

*clap clap*