Bon ou Mauvais joueur ?

Publié le par Narrateur de jeu

Il y a le bon joueur, et le mauvais joueur.

 

Le mauvais joueur, il a un perso... Il a un perso, il a ses dés, et y' joue... Bin oui, y' joue, voilà ! Ça, ça rate pas !

Dès qu'il a un perso, y' joue !

 

Alors que le bon joueur, le bon joueur... Il a un perso, tu vois ? Il a un perso, il a ses dés et y' joue...

Mais c'est un bon joueur ! Rien à voir !
Num--riser4

On a sauvé deux mondes !!!

Publié le par Narrateur de jeu

Notre partie mystère a enfin été réalisé. En fait avec MJ Guilhem, nous avions cette idée depuis longtemps. Faire une partie avec deux MJ, deux tables, où les joueurs pourraient passer d'une table à l'autre dans deux univers différent. Et là, le DK vient à notre secours ! Système générique utilisé dans plusieurs jeux. Un même personnage peut donc passer d'un univers à l'autre sans changer de fiche !

Donc nous avons fait un "pont magique" entre Lanfeust et Mantel d'Acier. A grand renfort de mails nous nous sommes mit d'accord pour gérer, la magie les artefacts, etc...  et puis les passages magiques entre les deux mondes. Des portails qui se déclenchent avec certains objets magiques surpuissants dans certaines conditions. Mais qui déséquilibre les deux mondes. Il faut donc les obtenir et les détruire.

Évidemment des joueurs se sont retrouvés subitement transportés d'un monde à l'autre sans savoir ce qui leur arrivaient. La surprise d'Enzo, lorsqu'il quitte la table de Mantel et se fait emmené chez Guilhem jusqu'à l'autre pièce, où celui-ci mène la partie de Lanfeust en parallèle. Les joueurs devaient donc coopérer d'une pièce à l'autre en changeant de monde afin que chaque groupe sauve son univers respectif. Et Guilhem et moi nous nous retrouvions régulièrement dans le couloir entre les deux pièces pour savoir où on en était, et avant de déclencher chaque point de scenar où un évènement affectait les deux mondes simultanément.

Quelle rigolade ! Et une pleiade de joueurs et de personnages Haut en couleurs !!!

 

A la table de Lanfeust, avec MJ Guilhem.

Arnaud : Calistobal Daquin. Un montagnard distingué.

Nicolas : Tétrob Harak. Un bûcheron élégant.

Kilian :Marc Hassin. Chevalier au grand coeur.

Giani : Khamel Rahwideo. Un voleur de bas vol.

 

A la table de Mantel d'Acier, avec votre serviteur :

-Lucie : Oliver Edouard Mc Glane, un elfe mystique de la mort qui tue.

-Louis : Chelming Dard d'ours un pilote de mantel

-Max : Fardoug Dard d'ours, petit frère agaçant de Chelming

-Enzo : Sylvanas, une kitling paresseuse

-Fabien : Itin Irisse un pilote d'aérozeppelin.

-Pierre-Louis : Mânir Ruya, un oliphant mystique du froid qui gèle

-Barnabé : Anitondo Inari, un pilote à poil de gargousier

 

13 joueurs !!!! Dont deux MJ.

3274

3277

3276

3279

A la fin, tous les joueurs se retrouvaient dans le même univers : Lanfeust, pour une grosse scène final spectaculaire. J 'ai rejoins Guilhem pour que nous puissions gérer les 11 joueurs lors de l'apocalypse... Et puis tous les personnages ont été renvoyé dans leurs univers respectifs, et les deux mondes sauvés ! WAOW ! 

Mais certains ont piqué des artefacts de l'autre monde... Tout n'est donc peut être pas fini...

Lanfeust VS Mantel d'acier.

Publié le par Narrateur de jeu

 

  Problème :  4 joueurs à la table "Lanfeust" et 7 joueurs à la table "Mantel".  C'est trop pour cette table !

Qui serait prêt à rejoindre la table "Lanfeust" ?

                   

 lanfeustvsmantel

  Le samedi 24 Juillet : parties à deux tables !!!

 

Les parties commenceront à 10 heures (c'est donc mieux d'être là avant), et finiront aux environs de 18 heures... Ensuite un barbecue de l'amitié pour se réconcilier...

 

 

Et d'ici là, n'oubliez pas : " La Krâsse dans ta face !!! "

Des Mantels sur Sarguerin

Publié le par Narrateur de jeu

Cette partie avait commencé il y a... je ne sais même plus quand !

Donc, on remet le nez dans les fiches, on relit ses atouts, on réapprend les règles, on termine les fiches de Max et Fabien.

3178

 

Un court résumé de ce scénario :

Le chevalier de La Bruguedière cherche un transport, pour du matériel, et lui même à destination de la citadelle de Sarguerin. Ville-péage, situé à l'entrée de la passe du Destan, à plusieurs centaine de Kilomètre de le grande ville fortifiée Phocée où sont les héros. Après quelques déboires avec la milice de Phocée, voilà le groupe partit pour les terres sauvages.  -Le premier jour, à la tombée de la nuit, une rencontre difficiles avec des fulgineux, des créatures intangibles issues de corruption magique, restante de débris d'un vieux gargousier abandonné.

-Le deuxième jour une nuée d'oiseaux tempêtes qui assaillent le convois pendant la traversée dangereuse d'un fleuve et en soirée un gargousier pirate, débordant de mercenaires et de gadgets inventifs et dirigé par un mystique/chaman.

-Le troisième jour , une invitation dans une forteresse isolée au creux des contreforts des Monts Sanderices, tenu par un noble déchu, bien content d'avoir de la visite.

-Quatrième jour, ils sont suivit toute la matinée par un nuage d'oiseaux noirs, sans suite et dans l'aprés-midi, ils font la rencontre avec un gargousier en panne dont les pilotes attendent le retour du capelin éclaireur qui les accompagnait, et enfin l'arrivée à Sarguerin.

Un voyage assez calme !

A Sarguerin, surprise ! La ville est tenue par la famille rivale : Les de Mircal, et non par les de Loran les nobles bienveillant de cette citée. L'acceuil est spécial, bien que poli, le capitaine Dulong, chef de la garde, les escortes, ainsi que ses hommes en grand nombre, pour décharger la cargaison. Et encore une surprise. Une partie du chargement contient des armes !!! Le groupe est en état d'arrestation. Les deux hounedins tentent de s'enfuir, mais ils seront repris... La nuit en prison leur apprend beaucoup de choses sur la situation explosive de la ville. Ils apprennent également  qu'ils ont été déclaré innocents, et qu'ils seront relâchés le lendemain matin, après que les rebelles aient été décapités. En effet la famille de Mircal, a pris la ville de Sarguerin, car elle pense que la famille de Loran complotait contre l'empereur du Verdère. Certain n'y voient qu'un prétexte pour que la famille Mircal s'approprie le péage et les mines de Sarguerin. Le lendemain après les exécutions nos héros sont libérés et se préparent à repartir, après avoir été taxés d'une forte amende. Mais à la sortie de la ville, ils aperçoivent une petite armée, de plusieurs mantesl, capelins, gargousiers et fantassins. La famille de Loran aidé par la famille de Bezance viennent reprendre la ville. Nos valeureux aventuriers profitent qu'ils sont dans les murs de la citadelle pour créer une diversion. Diversion très efficace, la ville tombera rapidement. Les hounedins font merveille avec leur mantel et capelin, et mettent hors jeu, les mantels de défense de la ville lors d'échanges brutaux, détruisant partiellement la poterne de la ville ainsi qu'une tour à manézingue. Les deux mystiques, lancent sort sur sort, et parviennent à se frayer un chemin à travers les dizaines de soldats campés dans les défenses de la ville. Et Itim, le pilote d'aéronef, après avoir aidé de la Bruguedière a réparer son mantel, retourne par voies aérienne improvisées, à son aéronef. Après un décollage expéditif, il aperçoit un autre aéronef tentant de fuir la ville. Mais son aéronef, plus grand, plus rapide, a tôt fait de rattraper l'autre et de l'immobiliser. Le chevalier de Mircal, et monsieur de Rochas, un émissaire du gouvernement,  sont fait prisonniers. La bataille est terminée ! Nos héros repartiront, innocentés et payés, de Sarguerin avec de nouveaux amis, mais aussi, avec de nouveaux puissants ennemis.

 

Aventure à suivre dans le prochain scénario : "L'orbe de Ruines".

 

Enzo incarnait Sylvanas Istras une kitling (femme-chat) mystique scribe de la transmutation.

Louis incarnait Chelming Dardours, un hounedin (homme-chien) francs-pilote de mantel

Max incarnait, Fardoug Dardours, petit frère de Chelming, pot de colle, casse bonbons, et jeune pilote de capelin.


      Enzo                                                          Louis                                                           Max.

3180

 

Pierre-Louis incarnait Manir Ryua, un oliphant (homme-éléphant), un mystique psi du froid

Fabien incarnait Itim Iris, un humain francs-pilote d'aéronef.

 

                   Pierre-Louis                                  Fabien

3181


 

La table : typique d'une partie de jeu de rôles :

3179

 

Et votre serviteur, MJ sadique, avec ses Krâsses.

3182


La suite le samedi 24... A bientôt.

En juillet, pilote l'acier !

Publié le par Narrateur de jeu

Salut les trollistes !

MA-PleinePage-Partie1

La séance se déroule chez Enzo, de 13H à 19H.

La partie a déjà été commencé (il y a longtemps), mais le scénario est suffisament riche pour qu'on ne parviennent pas à le finir encore cette fois ci. Pourtant il serait sympa que vos personnages progressent un peu, car les Lanfeustiens ont déjà fait quelques parties...

Ce scénario se prête fort à la rencontre de personnages, donc pas de souci pour les petits nouveaux...

Pour ceux qui n'auraient pas encore de fiche, ou qui aimeraient se rafraichir la mémoire, voici quelques liens :

-pour la création de personnage :Mantel d'acier

-pour l'ambiance : Premier pas de Mantel

-pour les fiches :link

-la liste des atouts :atouts

Sinon pour vous y retrouver un peu voici les différentes nations que l'on rencontre dans Mantel d'acier (et donc aussi celles qui peuvent être votre pays de naissance.)

-Trecamasa : C'est un ancien empire qui a su garder certains de ses acquis et qui impressionne encore. Il est le centre religieux et commercial de Lurope. Glissant vers la décadence, le pays se divise. Les trois factions partent dans des directions opposées: les nobles s'ennuient et demandent de l'action, les religieux inquisitionnent et les guildes marchandes bafouent les règles. Les gens ont une façon assez directe et démonstrative de s'exprimer, sans que ça ne soit une forme d'agression.

-Guendivaïsa: terre riche en ressources mais déchirée par une guerre civile entre deux clans de nobles. Structure familiale forte avec patriarche et matriarche. Fermes fortifiées. Problèmes avec créatures sauvages. Agriculture et élevage importants, culte à la nourriture.Religion trèque.Les gens sont expansifs, éloquents, bruyants, exubérants.

-Hiélonevë: peuplée de ce que les autres considèrent comme des barbares. Ancienne nation de pirates, elle se tourne lentement vers le commerce et le transport maritime légal. Chaque tribu s'autogère au niveau local, conseil des chefs de tribu avec le Roi chaque été. Religion animiste. Respect de la nature. Architecture sous forme de hall. Cuisine faîte de ragout et de poisson avec de la bière. Structure familiale dispersée. Les gens sont Taciturnes, taiseux, stoïques.

-Mecanisola : qui, dépourvue de magie, a dû exploiter les ressources de l'électricité et du magnétisme. Les ressources naturelles commencent à manquer sur place. La population méchie a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Les cités sont trop petites, les zones de cultures sont peu nombreuses.Mecanisola possède une armée de conscrit, très bien entraînée, dont une partie se mercenarise pour acquérir de l'expérience à l'extérieur. Très fort en génie civile.Famille traditionelle. Les gens sont pragmatiques, humanistes, fiers.

-Royomortivo : où vivants et morts cohabitent. Cité état dirigé par un conseil des anciens (comprendre : des morts). L'exécutif est noble (les sept familles les plus importants de la cité). Peu de tabou, peu d'inhibition, guidé par leur ego/désir, sérénité par rapport à la mort. Art morbid, Kâlî-like, crâne très important, sculpture des os. Cuisine épicée avec de la chèvre. Obsédés par la filiation/lignée/statut. Agriculture fruitière, pas vraiment d'économie comme en Lurope. Religion : L'Ajaramara, plus une philosophie qu'une religion car pour les mortivans/ajaris il n'y a pas de dieu.

-Staholm : pays désertique survivant grâce à ses usines de nourriture exploitant la mana (l'énergie magique). Monarchie, les ordres du roi sont promulgés par un conseil de nobles et de conseillers municipaux. Pays totalement steampunk magique, avide de conquêtes, de savoir. Staholm possède la plus grande armée de Terplane. Tout le monde est formé à la guerre. Technologie à la pointe. Peuple austère et cynique, art monumental, figuratif. Vêtements plus pratiques que beaux. Architecture sobre. Cuisine nourrissante mais inspide.

-Verdère : au bord de la rébellion entre ses sujets pauvres et ses nobles riches à outrance. Un Empereur nomme tous les postes importants, localement des maires/magistrats gèrent. L'Empereur attise les désirs des nobles et les fait se quereller. Cuisine sophistiqué, peuple esthète, famille traditionnelle. Peu de classe moyenne. Pays riche, population pauvre: 90% des richesses détenues par 10% de la population. Commerce des ressources alimentaires. Religion: la majorité suit le panthéon trècamasse. Un peu à la traîne niveau techniques militaires, chaque noble a sa propre armée indépendante. L'Empereur est obsédé par la poudre.

 

Et, pour mémoire, voici les personnages qui sont déjà joués, et par qui. ( Les petits nouveaux, évitez les doublons si possible). :

-Sylvana Istras, kitling (homme-chat) du Hielonevë, mystique de la transmutation joué par Enzo.
-Anitondo Inari, humain du Royomortivo, franc-pilote de gargousier, joué par Barnabé.
-Chelming Dardours, hounedin (homme-chien) du Hielonevë, pilote de mantel, joué par Louis.
-Yomi, sagoingoin (homme-reptile-poisson) de Mechanisola, combattant mercenaire, joué par Thomas.
-Manîr Ryua, oliphant (homme-éléphant) du Hielonevë, mystique psi du froid, joué par Pierre-Louis.

 

Voilà, y a plus qu'a...

A samedi...