La maison est derrière...

Publié le par MJ des Glaces

Le monde est devant...

Le monde est devant...

C'est que ça commence à sentir bon par ici... Ou plutôt, ça commence à sentir la pestilence de l'ombre et de la corruption. Hé oui ! Car dans quelques temps (fin décembre, début janvier) va enfin sortir le supplément "Ténèbres sur la forêt Noire" !

Les ténèbrent se répandent...          Et les hobbits préparent des tourtes...

Les ténèbrent se répandent... Et les hobbits préparent des tourtes...

Ce supplément est encore plus riche que je l'imaginais, car il propose, en plus d'une campagne entière très intéressante, (et pourvue d'une particularité inédite) , quelques mécaniques supplémentaires viendront s'ajouter aux règles de bases, pour enrichir l'expérience ludique.

Nombreux sentiers ainsi je prends...   À travers l'ombre jusqu'à la fin de la nuit...

Nombreux sentiers ainsi je prends... À travers l'ombre jusqu'à la fin de la nuit...

On avait déjà été bluffé par le système des arcs narratifs et  des focus chez Forgesonge, pour placer les aventuriers au cœur de la campagne. Et bien là aussi des mécanismes ont été pensés chez Cubicle, pour amener les héros à être la clé de voute d'une campagne à long terme.

Brumes et nuages noyés dans l'obscurité...      Tout va se mêler, tout va se mêler...

Brumes et nuages noyés dans l'obscurité... Tout va se mêler, tout va se mêler...

Il y a quelques temps déjà, j'avais tout particulièrement apprécié la possibilité de pouvoir gérer un château, son personnel, ses défenses, etc, lors d'une partie en solo de l'excellent jeu vidéo Neverwinter Nights 2.

http://www.scifi-universe.com/encyclopedie/medias/8717/neverwinter-nights-2

Je m'étais alors dit qu'il serait intéressant d'y transposer le système en JDR. Hé bien, c'est une des mécaniques que propose ce supplément. Le joueur aura la possibilité d'avoir un domaine (une terre, manoir, château, ferme fortifiée, auberge, simple maison...), et aura donc à le gérer tout en continuant à parcourir les terres sauvages. Voilà de quoi impliquer les personnages dans la vie et le quotidien des habitants de leur région. Et aussi faire des joueurs autre chose qu'une bande de mercenaires de grands chemins, mais bel et bien des défenseurs des Terres du Milieu !

Le domaine de maître Elrond...        Ça fait envie quand même...

Le domaine de maître Elrond... Ça fait envie quand même...

Ainsi on peut facilement remarquer une volonté nette de placer les personnages des joueurs au sein de cette campagne. Elle insiste sur les décisions, et les conséquences des actes des personnages. Leur évolution est entièrement pries en compte afin de mesurer l'influence qu'ils auront dans leur contexte environnemental, et sur l'histoire des terres du milieu. Leurs voyages, leurs rencontres, leurs relations, leurs réputations prendront une toute autre importance au fil des ces dizaines d'années qui s'écouleront.

Car cette campagne est dense ! Très dense ! Ainsi elle s'écoule sur plus de trente ans, et une autre mécanique est proposée aux joueurs, de pouvoir incarner le(la) descendant(e) de son héros, en lui léguant une partie de son expérience, et de ses acquis...

Un cavalier noir vous barre la route... Vous faites quoi ?

Un cavalier noir vous barre la route... Vous faites quoi ?

Ce sont donc bien les personnages des joueurs qui, sorti peu à peu de leur campagne, et de leur naïveté première, vont faire pencher la balance par leurs engagements et par leurs choix sur l'issu de l'intrigue. Tout en respectant l'esprit Tolkienien, les différentes personnalités des personnages, ainsi que leurs objectifs respectifs, pourront voir le jour progressivement pour faire taire un manichéisme simpliste, et enrichir l'histoire de leur volonté, et de leur courage. Ainsi que de faire naître, par la même occasion, différentes aventures connexes qui pourront s'ajouter sans soucis au fil principal de cette campagne, puisque celle-ci n'est pas proposé comme une suite de scénarii linéaire, mais comme une chronologie historique ponctuées d'évènements importants.

C'est l'heure de partir...

C'est l'heure de partir...

Ce supplément est à peine sorti, que se prépare pourtant encore beaucoup de chose du côté de cette gamme somptueuse. Sans parler d'une ré-édition du livre de base, et du supplément Rivendell, Cubicle vient d'annoncer la préparation d'un nouveau supplément...

Vous connaîtrez la ruine...

Vous connaîtrez la ruine...

Que du bonheur...

A bientôt

Etre, ou ne pas être, joueur....

Publié le par MJ des Glaces

Petit meurtre en famille...

Le weekend dernier, j'ai eu la bonne surprise de me retrouver au beau milieu d'une enquête lors d'un repas de famille.

Un croisement entre le Cluedo et le jeu de rôle GN. Cela se déroulait dans une auberge normande "Le pressoir", ou un meurte avait été, bien évidemment, commis. J'ai donc enfilé ma vielle peau de joueur, et ainsi pu incarner, tour à tour, les rôles de l'inspecteur Poivrot, et du cidrologue Paul Champleu.

Mon livret de Paul Champleu.

Mon livret de Paul Champleu.

Chaque joueur s'est vu remettre un livret, où il était possible de consigner ses notes et ses indices, mais aussi quelques indications concernant son emploi du temps personnel. Ces indications étaient destinées aux autres joueurs lorsqu'ils menaient leurs interrogatoires. Sacré boulot que nous avaient préparé là Fleur et Nico !

Le livret d'investigation.

Le livret d'investigation.

Une affaire assez nébuleuse, surtout quand on sait que tous les protagonistes, liés par leurs professions, au milieu de la restauration et de la vente de cidre, avaient tous abusé de la boisson au cour de la soirée, et avaient donc tous un trou (normand) dans leurs emplois du temps respectifs...

J'accuse le colonel Moutarde dans la cuisine avec la corde !!! hips !

Bon, en fait, c'était Andrée (dit Dédé), dans le pressoir avec le couteau...

Bon, en fait, c'était Andrée (dit Dédé), dans le pressoir avec le couteau...

L'ordinateur est votre ami !

Bon, et puis sinon, en passant, dans la série, bonne surprise et bonus, je me suis vu également endosser le rôle d'un clone dans le vieux jdr Paranoïa... Il est difficile de résumer l'esprit de ce jeu atypique en quelques phrases.

Dans un futur proche : suite à une catastrophe peu connue d'ordre apocalyptique, l'Ordinateur qui contrôlait le Complexe Alpha, une mégapole occidentale, est devenu complètement fou et paranoïaque, et s'est coupé du reste du monde. Du coup, les habitants du Complexe sont tombés sous la coupe de cette intelligence artificielle, et cela fait deux siècles qu'ils vivent dans un environnement souterrain aberrant, régi par un paquet de circuits et de puces fou à lier. Résultat : le citoyen moyen est complètement dingue, et au moins aussi dangereux que les traîtres que poursuivent les Clarificateurs. Le leitmotiv de Paranoia est IGNORANCE ET PEUR ! PEUR ET IGNORANCE !

 

Quelques clarificateurs rouges s'emploient à servir l'ordinateur en exterminant la menace communiste.

Quelques clarificateurs rouges s'emploient à servir l'ordinateur en exterminant la menace communiste.

Inutile de préciser que ce jeu, bourré de cynisme et d'humour noir, n'est pas à laisser entre n'importe quelles mains... Je suis parti avec un sacré appriori négatif, et j'en suis revenu avec le sourire aux lèvres d'avoir passé un très bon moment dans la peau de mon clone Dor-O-THÉ 1. Citation typique : "allo, allo, monsieur l'ordinateur ?"

 

Les traîtres sont partout !

Les traîtres sont partout !

C'est donc sous la férule d'un collègue MJ, métamorphosé pour le coup en Ordinateur psychotique, omnipotent, omniscient, et omniprésent, que s'est déroulé cette âpre scénario lors d'un bel après-midi de jour férié. Ayant la chance d'être une mutante déclarée, et de servir le Grand Ordinateur dans la section dévellopement de l'habitat et contrôle mental, j'ai su me distinguer par ma loyauté, et être élevée au rang de clarificatrice d'accréditation orange, et ainsi faire mes preuves pour la volonté du tout puissant Ordi. "Loué soit l'orinateur !"

La trahison ne paie pas ! Servez l'Ordinateur !

La trahison ne paie pas ! Servez l'Ordinateur !

Chantages, délations, assassinats, complots, mensonges en tout genre : voilà le quotidien d'un personnage de paranoïa... Et ne comptez surtout pas vous élever dans la hiérarchie du Complexe Alpha et atteindre l'accréditation ultraviolette un jour citoyen ! Devenir Grand Programmeur est hors de portée ! Ne rêvez pas ! Avez-vous déjà vu quelque chose de BLANC ? Contentez-vous de votre laser et de votre armure rouge, c'est déjà beaucoup. Et, pendant que j'y pense, suggérer que vous méritez plus que votre niveau d'accréditation actuel, c'est mettre en doute l'infaillibilité de notre ami l'Ordinateur, et ça c'est de la trahison... Et si vous vous rendiez au centre d'extermination le plus proche, hmm ?

Présentez-vous, s'il vous plaît, immédiatement, au centre d'extermination le plus proche. Merci.

Présentez-vous, s'il vous plaît, immédiatement, au centre d'extermination le plus proche. Merci.

A bientôt ! Et vive l'Ordinateur !

Bric-à-brac.

Publié le par MJ des Glaces

Salut les chums ! On y va-tu ?

Alors, en ce moment, c'est Brigade Chimérique à tous les étage ! Le scénario "Les voies du Seigneur" a fait merveille ! Un sentiment d'inachevé, ou de facilité pour certains, mais tout à fait naturel, puisque l'histoire a été bâtie en ce sens.

Donc, clairement, cette aventure en appelle une autre...

Encore une bien sombre affaire...

Encore une bien sombre affaire...

Ça y est ! Les suppléments sont arrivés ! Histoires de hobbits est magnifique et très prometteur. Aussi bien en tant que jeu de société (qui se suffit à lui même), qu'en complément pour L'anneau Unique. Il peut enrichir la narration, le rôleplay, créer des rebondissement, notament pendant les phases de voyages...

" Vous reprendrez bien un peu de tourte ? ..."

Tuiles, cartes, plateau, sous-bocks, dé ...

Tuiles, cartes, plateau, sous-bocks, dé ...

Good Old Ingland est lui aussi plein de promesses. Un bel ouvrage (encore), qui nous permettera de nous "ballader" aux abords du waste des terres nordiques. Avec, bien sur, quelques scénarii de proposés (dont la suite de la campagne du jeu). Mais, admirez plutôt :

Bric-à-brac.
Bric-à-brac.
Bric-à-brac.
Bric-à-brac.

Bon, sinon, dans le bric à brac de la caverne qui,s'agrandit avec le temps, on trouve aussi Krosmaster. Excellent jeu de plateau, qui permet de se lancer dans de fantastiques duels épiques, où la tactique, et un esprit astucieux, seront vos meilleures armes pour surprendre votre adversaire ! Attention toutefois, ce jeu risque de vous entraîner dans les affres de la collectionnite aïgue. (pauvre portefeuille !) 

Joris et Percimol s'observent. Merkator et Naz Raël s'apprêtent à en découdre ...

Joris et Percimol s'observent. Merkator et Naz Raël s'apprêtent à en découdre ...

Bon, et puis sinon, va falloir mettre de l'ordre dans cette étrange caverne qui semble de plus en plus, avoir la capacité de s'octroyer des espaces inter-dimensionnels d'elle même...  

A qui sont ces Mugs ? Et d'où sort toute cette nouriture ?

Je suis ton mug !   (Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!)

Je suis ton mug ! (Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!)

Cherchez l'erreur ...

Cherchez l'erreur ...

A bientôt, maudit sacrement de tabernac à deux portes !