Le shaman des profondeurs

Publié le par Narrateur de jeu

 

Chers investigateurs !

C'est avec joie, que je vous annonce que nous nous réunissons ce samedi 31 octobre pour poursuivre la campagne de l'appel de Cthulhu : "le ressac de Bryn Celli Ddu".
Certains commenceront cette campagne avec ce scénario, d'autres ont déjà fait le premier scénario, en entier ou en partie.
Pas de soucis !!! Tout est déjà écrit pour les introductions de vos différents personnages.

Donc je vous donne rendez vous a Bryn Celli Ddu, près du site.

Cela se passera chez moi, "Au bouillon", de 10H à 19H.
Je peux venir chercher ceux qui n'ont pas de moyen de transport, ou qui ne savent pas où j'habites, au Zénith à 9H30.

A samedi !

 

Séjour touristique en mer D'Irlande.

Publié le par Narrateur de jeu

Octobre 1926.

A la suite de divers concours de circonstances, un petit groupe de voyageurs venu de
France se retrouve prisonnier sur une île isolé au large des côtes d'Angleterre et d'Irlande.
Des évènements terrifiants, insuportable pour l'esprit humain, se déroulent alors.
Et au matin suivant, ces souvenirs innommables semblent déjà s'effacer comme un mauvais cauchemar. Le groupe s'approche alors des côtes et du village pêcheur de BRYN CELLI DDU,
emporté par le bateau qui doit les conduire en Irlande.


Scénario II : le shaman des profondeurs.



 Fabien  EST :











                                   Marc de Guarnec, médecin généraliste.



Giani  EST :











                            Jean-Charles Sautère, écrivain scientifique.



Pierre-Louis   EST :











        Nathanaël Duc De Diouron, hommes d'affaires dilettante.



Nicolas   EST :












                          Judicaël Glémarec, antiquaire et forgeron.



Thomas  EST :












                       Sebastien Couval, détective révolutionnaire.



Louis   EST :












                                       Jean Monet, écrivain romancier.



Avertissement : Pour les joueurs qui participe à la séance du 31 octobre , évitez de lire le texte suivant qui pourrait vous révéler quelques éléments et gâcher votre plaisir.
Pour les âmes sensibles, ou les personnes ayant des troubles cardiaques, évitez également ces lignes. ;)


Rapport datant du 26 octobre 1926, de monsieur Robert Scotting, Maire du village de Bryn Celli Ddu, à monsieur Marlow Harvey, Inspecteur de police à la ville d'Holyhead.


            Inspecteur,

  Je fais partir, à l'instant où j'écris ce courrier, un télégramme qui vous parviendra sûrement plus tôt que cette lettre. Au vu de la gravité des faits qui se sont déroulés ces deux derniers jours dans mon petit village, je préfère vous faire parvenir rapidement ces informations et de plus je ressens le besoin de consigner tout ces actes par écrit, d'où cette lettre.
 Au matin du 24 octobre sont arrivé d'Angleterre quelques voyageurs français venant de Liverpool. N'ayant pu attraper le ferry, ce groupe d'individus eu recours au service du capitaine, Tyler Sappeltown qui effectue régulièrement ce trajet. Pendant la journée qui suivi, après qu'ils eurent réservé leurs chambres à la pension de Miss Eleanor Crampton, il furetèrent toute la journée dans le village. Ils questionnèrent les habitants,qui furent vite dérangés et agacés par leurs questions indiscrètes et leurs allées et venues incessantes. Plus tard dans la nuit l'on me fit rapport d'une agression à l'encontre d'une de ces personnes, monsieur Jean Monet, écrivain de sa profession.
Selon lui trois individus masqués l'auraient agressé et roué de coups sans raisons apparentes.Pourtant ce type de phénomène n'est jamais arrivé auparavant dans ma bourgade, et j'ai toute les raisons du monde de douter de cet hasardeux témoignage.
 Plus tard la même nuit, je recevais une plainte de Miss Mary Wenrec,une honorable concitoyenne, à qui, certains de ces individus, avaient forcé la porte de son domicile, arrachant plusieurs planches de ladite porte.Vous conviendrez, j'en suis sur, de la férocité et la violence de tels actes.
 En ce qui concerne la journée du 25, monsieur l'inspecteur je n'aurais la force et la conviction d'écrire ici, tous les évènement dont je fus le témoin éloigné. Cependant,certains d'entre eux doivent être énoncés. Le lendemain donc, ce petit groupe, que j'aurais tendance à qualifier d'aventuriers, malgré les professions au demeurant très noble qu'ils prétendent exercer, se rendit au site mégalithique qui se situe à deux miles vers l'est du village.
 A leur retour ils m'annoncèrent qu'ils avaient trouvé un cadavre sur la plage du site, mais ils ne m'en dirent pas d'avantage. Lorsque je me rendis sur les lieux, l'un deux m'attendait près du corps, un dénommé Monsieur Couval Sébastien, détective selon lui, bien que j'appris par la suite, de façon très fortuite, qu'il s'agit, dans son pays, d'un agitateur reconnu. Celui ci me demanda, par des gestes grossiers, de ne pas regarder le cadavre, qu'ils avaient recouvert d'une veste. Je ne pu m'empêcher de penser qu'un tel comportement était pour le moins suspect.
Et une fois l'individu partit rejoindre ses acolytes, j'examinais le corps. Quelle ne fut pas ma stupeur, mais je suis ici bien incapable de décrire ce que je vis.
 Plus tard dans la journée je fus obligé d'intervenir dans une altercation entre monsieur John wendish, un de mes habitants les plus respectable, et monsieur Glemarec Judicaël, dont le but de sa profession me semble des plus obscur. Cet étrange personnage se promène la plupart du temps, armé de fusils et d'un sabre. Vous comprendrez que, seul, je ne pu agir conformément aux lois et désarmer ce dangereux personnage. Qui d'ailleurs usait sur la personne de monsieur Wendish, de brutalité indigne d'un vrai gentleman, lui posant des questions insensées et déplacées.Il finit malgré tout, grâce à mon intervention, par relâcher monsieur Wendish, qui je pense, porte encore les marques de cette rencontre.
  Ultérieurement, le groupe aurait été aperçu, traversant une partie du village en courant, comme s'ils participaient à une quelconque épreuve sportive, et se réfugier à bord du "Mary's Galloway", le navire du capitaine Sappletown. Ayant eu vent de ces agissements, je me rendis au quai, puis, je rencontrais le capitaine Sappletown pour en savoir d'avantage. Une fois de plus le récit fait par ces intrigants, et restitué par ce brave capitaine, était des plus nébuleux, et tout me porte à croire que ces quidams abusent de la confiance et de la crédulité de monsieur Sappletown.
  Dans la soirée,certain de mes concitoyens les auraient vu s'éloigner ensemble en direction de le propriété du docteur Robert Stoner,biologiste, qui est à l'écart du village. Monsieur Stoner qui d'ailleurs n' a pas reparu depuis quatre jours au village, alors que ses absences sont habituellement très rares et de courtes durées.
 Depuis, on ne les a pas revu au village, et un certain nombre de mes concitoyens sont également absents ce matin. Je crains fort que quelques évènements très graves ne se soient déroulés cette nuit dans cette étrange propriété.
 Je sollicite donc votre présence ainsi, qu'une de vos équipes de policiers, pour ramener la tranquillité dans mon village.

 Je vous salut très respectueusement.

                               Le maire, Robert Scottting.



Quant à nous, saluons cette équipe, qui a su tirer son épingle du jeu :

Et ceci malgré les perfidies, les ruses, les intrigues, les pièges, de votre serviteur :

Et d'ailleurs j'attends de pieds fermes la deuxième équipe qui doit faire ce scénario, le samedi 31 octobre...

A bientôt !

Elrohim à l'honneur.

Publié le par Narrateur de jeu

Elrohim Araelthin.
Elfe de la forêt bleue
Noble, reine
1254 ans Cheveux blonds Yeux bleus 1m75 63kg

Progressions (3)
 
ATTRIBUTS :
Esprit 8 (+1) Force 9 (+1) Perception 12 (+3)
Prestance 11 (+2) Vitalité 8 (+1) Vivacité 10 (+2)

REACTIONS :
Rapidité +3 Sagesse +3 Vigueur +1 Volonté +2
Initiative +3 Défense +12 Renom 26 Courage 3

COMPETENCES développées :
acrobatie +6
combat à distance +7
combat armé +10  
course à pied +5
discrétion +12
équitation +8 
inspiration +6
intimidation +6
langages :  sindarin +9 sylvain +9 ouistrain +9
observation +7
pistage +2
représentation +6
savoir (domaine) forêt bleue+8 (race) sindar +8 (caste) noblesse +8

CAPACITES et AVANTAGES :

art
confort
dons musicaux
mépris des fantômes
pied léger
sens elfique
sommeil elfique
belle
récupération rapide
vue fine
noblesse

autorité


NOTES :
Elrohim fille d'Elthin est né au Forlindon, dans une petite ville de la forêt bleu, dans les contrefort de l'Ered Luin, portant le nom d'Ostdeltha, c'est à dire "la ville caché."
Bien que ce soit un royaume très modeste, Elrohim n'en est pas moins l'unique héritière, et très tôt son Père, Elthin, prend en charge son éducation stricte et sévère.
Dés son plus jeune âge elle est formée aux arts difficiles de le musique et de la poésie, ainsi que le décorum familiale en vigueur pour une princesse de sang royale. Cette éducation fait rapidement d'Elrohim une enfant très mature, ayant les pieds sur terre malgré son jeune âge.
Ses parents étant souverain d'un petit royaume, et, ayant vécu les instants tragiques de la guerre du nord avec les armées d'Angmar vivent dans la crainte perpétuelle d'une attaque d'orques ou de barbares du nord. L'apprentissage militaire faisant donc partie intégrante des jeunes enfants, Elrohim, en tant qu'héritière et exemple pour les autres reçoit donc une formation trois fois plus longue et plus dure. Cependant ce n'est pas le point fort de cette toute jeune fille, et malgré une polyvalence certaine à l'arc et à l'épée, Elrohim dédaigne un peu l'enseignement martial , provoquant à plusieurs reprises le courroux de son père. Sa mère bienveillante équilibrant ces moments difficiles par sa douceur et son réconfort.
Les leçons d'équitation apporte également à cette enfant une vive satisfaction : la liberté.
En effet n'étant jamais sorti de la région du Forlindon avant ses 600 ans, Elrohim commence à découvrir les terres du milieu et leur beauté. Ce qui sera un premier déclencheur dans la volonté d'autonomie d'Elrohim. Elle découvre donc tour à tour, ses cousins des Havres Gris, au nord les nains des Monts Bleus, plus au sud la Comté et ses curieux mais sympathique habitants, les compagnies errantes du Harlindon, les ruines de la ville de Fornost...
C'est une période plus agréable et idyllique de sa vie, où elle peut se concentrer sur le chant et le beau langage, à passer du temps entourée de ses amis, ou encore faire beaucoup de cheval, apprendre les coutumes de sa race mais aussi celles des autres peuples... Et le temps passe, Elrohim grandi en sagesse et en beauté pendant près de 200 ans.
Mais, avec le temps, lassé de cette attitude désinvolte, son père, Elthin, reprend les rennes de l'éducation de sa fille unique. Il commence alors à l'envoyer dans quelques missions de routines, composant ainsi avec le caractère voyageur d'Elrohim. Celle ci se retrouve donc à la tête de petits groupes de soldats elfes, dans des tâches qui les mènent parfois au delà des Monts Brumeux, dans le royaume de la forêt Noire dirigé par Trandhuil, cousin de son père Elthin. Elrohim développe ses talents de pistage et de discrétion pendant cette époque.
Pendant près de 300 ans Elrohim mène alors une vie dure de voyageuse, dormant sous la tente ou à la belle étoile, prenant conscience de ses responsabilité et confirmant son autorité auprès des hommes qu'elle commande dans ses périples.
Mais dans le nord-est, aux landes d'Etten, les orques et les trolls se font plus hardis et menacent de franchir les contreforts  où se trouve Rivendell. Elthin part donc en personne avec un contingent d'hommes pour les arrêter, donnant un rendez vous à Elrohim et ses troupes se trouvant en forêt Noire.Mais, pendant un combat déterminant sur les rives du fleuve Mitheithel, Elthin reçoit un javelot qui lui traverse l'épaule gauche, et l'immobilise au sol. L'assaut étant cependant repoussé mais Elrohim arrive trop tard, et subit de nouveau l'oprobe de son père. Elle vécu cet instant comme une véritable injustice. Etant donné l'impossibilté de se rendre rapidement dans cette région lorsque l'on vient de l'autre côté des monts Brumeux. Et ceci déclencha, à nouveau, en elle un profond désire de voyager loin de chez elle.
De retour en Forlindon, Elrohim hérite alors de besognes ingrates destiné à lui enseigné l'humilité, pendant un moment. Mais son père ne se remet pas de sa blessure et perd l'usage de son bras, ainsi qu'une partie de son autorité sur ses sujets. Et il entrevoit la possibilité de quitter les terres du milieu pour retourner aux terres immortelles. Cependant son épouse pense qu'il est encore trop tôt et lui propose d'attendre encore quelques années. Mais emporté par sa fougue habituel, Elthin convoque sa fille, et apprend à celle ci que bientôt elle devra prendre sa suite. Cette nouvelle est de trop pour Elrohim qui ne veut pas de ces responsabilités écrasantes, y voyant également l'autorité inflexible de son père qu'elle ne veut pas représenter.
Profitant de la nuit suivante, elle s'enfuit en direction de Rivendelle, où se trouve encore quelques amis à elle.
Sur la route elle fait une rencontre déterminante, un rôdeur dunedain du nord aux prises avec quelques orcs. A deux ils eurent tôt fait de se débarrasser d'eux. Le rôdeur du nord, quand à lui, se nomme Oroform. Lui aussi se rend à Fondcombe. Là-bas, ils rencontrent Elrond qui leur propose une quête pour la défense des terres du milieu dans les confins du Harad. Elrohim voyant l'opportunité qu'elle attendait accepte immédiatement, et c'est là le point de départ d'une nouvelle vie.

                                                 Elrohim dans son royaume, la forêt Bleue.

CHANGEMENT pour le rendez vous.

Publié le par Narrateur de jeu

Salut les gars (et les filles) ! Alors on se fait la suite ? Mais d'abord laissez moi vous montrer quelquechose :
Alors, ça fait envie hein ?

Bon sinon pour les dates :
CHANGEMENTS :

Pour les jeunes comme pour les vieux  :

-Première séance : le dimanche 25 octobre.
-Deuxième séance: le samedi 31 octobre.


Ces deux séances seront la suite de la campagne de Cthulhu, "le ressac de Bryn Celli Ddu.
Vous êtes libre de venir (ou non) à n'importe laquelle de ces deux séances, puisque ce sont les mêmes épisodes, que vous soyez "jeunes" ou "vieux".

Ces deux séances se passeront à mon domicile, et pour ceux d'entre vous qui ne savent pas comment venir je viendrais les chercher personnellement à Caen sur la place du Zénith aux environs de 12H30.

Ces séances dureront 6 heures,
13H à 19 H, fautes de mieux.
Sauf si éventuellement tous les joueurs d'un groupe peuvent venir plus tôt, auquel cas on se fait la journée, 10H à 19H.
Après quoi je reconduirais sur Caen, place du Zénith, ceux qui n'ont pas de véhicule aux environs de 20H/20H30.

Pour le reste je m'en charge et désolé si ça ne vous convient pas mais je peux pas faire mieux.


    ...« Johansen estime que deux des six hommes qui ne regagnèrent pas le bateau moururent de peur à cet instant maudit. Nul ne saurait décrire le monstre ; aucun langage ne saurait peindre cette vision de folie, ce chaos de cris inarticulés, cette hideuse contradiction de toutes les lois de la matière et de l'ordre cosmique. »

On en est où ?

Publié le par Narrateur de jeu

Après une étude très poussée du comportement du trollistes dans son environnement naturel, je suis parvenu à établir des résultats concrets. Une approche frontal a été parfois nécessaire, et je n'en suis pas toujours sorti indemne. Notamment lors de réveil intempestif du trolliste dans sa couche ! Mais tout va bien, et voici maintenant les conclusions de cette enquête.

En ce qui concerne la fréquence des parties :
- 42% veulent 1 à 2 séance par mois.
- 25% veulent 1 seule séance par mois.
- 8% aimeraient 2 séance par mois.
- 8% attendent 1 séance tous les deux mois.
- 16% aimeraient 4 séances par mois.

Pour la durée de partie :
- 58% aiment les parties de 8/9 H
- 25% voudraient des parties de 10/12 H voir plus
- 16% veulent des parties de 6/7 H


Quant au choix du genre :
- 42% aiment le médiéval-fantastique
- 33% aiment le space opéra
- 25% aiment le post appocalytique
- 8% aiment le pulp contemporain
- 8% aiment l'horreur sordide
- 8% aiment l'historique-réaliste
- et 16% ne se prononcent pas.

Pour ce qui touche aux jeux de prédilection :

- 50% veulent du Seigneur des Anneaux.
- 33% veulent du Star Wars
- 25% veulent du Pavillon Noir
- 16% veulent de l'appel de Cthulhu
- 8% veulent du Dark Earth
- 8% veulent du Bloodlust
- 8% veulent du World of Shinobi
- 16% n'ont pas de préférence.


Une longue campagne ? A quoi ?

- 83 % disent oui 
- 16 % disent non

Pour le oui, à quoi ? :
33% à Star Wars, 33% à Seigneur des Anneaux, 25% à Pavillon Noir, 16% peu importe

Qui aimez vous à votre table ?
- 50 % aiment les amuseurs
- 50% aiment les passionnés
- 42% aiment les sérieux
- 42% aiment les acteurs
- seulement 8% aiment les calmes


Les styles de parties que vous privilégiez :
- 50% aiment les parties enquêtes
- 42% aiment les parties actions
- 33% aiment les parties ouvertes
- 16% aiment les parties linéaires
- 16% aiment les parties improvisées
- 8% aiment les parties théâtrales
- 8% s'en foutent

Et pour rencontrer des nouveaux joueurs à la table :
- 50% ne sont pas contre l'idée mais veulent un noyau dur
- 33% aiment rencontrer des nouveaux joueurs
- 16 % veulent garder le même groupe


Et le moment de jeu dans tout ça ? :
- 83% aiment les sensations que procure le jeu
- 75% aiment passer un moment entre amis
- 16% considère cet instant comme une échappatoire

Ce que vous préférez faire pendant la partie :
- 83% adorent s'immerger dans l'univers
- 42% aiment la baston
- 25% aiment réfléchir
- 25% aiment le rôleplay



Au vu de ces résultats, voici ce que je vous annonce pour l'avenir :
-Tout d'abord finir la campagne de Cthulhu : le ressac de Bryn Celli Ddu
-Puis nous enchaînerons sur une campagne à Pavillon Noir en mélange vieux/jeunes
-Et nous reviendrons enfin sur Star Wars et nous commencerons aussi une campagne.

Voilà !

Pour ce qui est de mes disponibilités pour le mois d'octobre :
-Vendredi 9 octobre le soir à partir de 18H
-Samedi 10 octobre le soir à partir de 18H
-Samedi 17 octobre le soir à partie de 18H
-Dimanche 18 octobre pendant la journée
-Samedi 24 octobre pendant la journée
-Dimanche 25 octobre pendant la journée
-Samedi 31 octobre pendant la journée

Laissez moi vos disponibilités pour le mois d'octobre, que je puisse organiser les prochaines séances.

Et pour ceux qui auraient des remarques, qu'ils n'hésitent pas à laisser un commentaire, c'est gratuit !

A bientôt !