Nouvelles contrées !!!

Publié le par MJ des Glaces

Nouvelles contrées !!!
Nouvelles contrées !!!

Magnifique n'est ce pas ?!

En voilà un CF qu'il était drôlement bien !

Allez ! En route !

Wyrhta, Wielda, Wratha.

Publié le par MJ des Glaces

 " ... et le jour se leva, lorsque l'engeance du Serpent prit les armes, lorsque les crimes de jours innombrables durent être dénombrés et expiés, corne après corne, croc après croc. Et les yeux aveuglés des pécheurs versèrent des torrents de larmes, leurs gorges tranchées gémirent lorsqu'ils s'enfuirent sur leurs membres brisés. Alors, Symbaroum s'enfonça dans un sommeil sans rêves..."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et les recherches se poursuivent inlassablement pour retrouver la mythique Ambal Séba, où la vérité est d'or, où les clefs du pouvoir originel sont gravées en cercles, autour des treize piliers. Car la brume jamais ne se dissipe. Car personne, pas même Fofar le Destructeur, ne peut écarter le voile qui recouvre une vallée qui n'existe pas."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et Érégan prophétisa ainsi : le chemin qu'arpente le sage est bien plus long, deux fois plus long à travers ces bois ténébreux; tandis que celui de l'imprudent est bien plus court, deux fois plus court à travers ces bois ténébreux, écourté par la folie et une pluie de coups sanglants."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et tout au fond le monde fut violé, car la coquille est conçue pour son contenu. Ajouter du pouvoir au pouvoir sans en fortifier son renfort est aussi inexcusable qu'inconsidéré. Et lorsque la coquille se rompt, la force est démultipliée par la colère et la honte."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et le chaudron de Vouax, la matriarche troll, orné des mots du Tisseur, enduit de la graisse des Gardiens, tomba dans les Abysses, dans le Néant. Le récipient brassant la chute de tous ne sera peut être plus à nouveau réchauffé, ni par le feu, ni par l'obscurité des Abysses."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... telle est la bête putride, née de la chair, corrompue par les péchés flottant dans l'eau et la terre, miroitant dans l'air; le péché incarné de Symbar, voilà ce qu'est la bête putride."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et tourmenté, le Hurleur mugit dans son agonie; lui qui, au lieu de la vie éternelle, reçut en récompense une mort sans cesse renouvelée : il est Inja, celui dont la douleur résonne dans tout le Davokar chaque fois que l'essence de la vie s'évapore dans les airs."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et souvenez-vous de quelles racines cette verdoyante beauté jaillit. Même les cultures les plus riches se nourrissent de décrépitude et aucune récolte n'a jamais été aussi luxuriante ni aucun sol aussi noir que celui des sentiers obscurs de Davokar."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et Gorameios emplit sa tanière de pierres précieuses et d'or dérobés sous les voûtes sombres de Saar-Atman. Ces trésors furent à tel point infectés par la corruption que le serpent s'étouffa et mourut prématurément. Alors l'esprit du conjureur se réappropria ces richesses. Dans le nid de Gorameios à jamais rumine Saar-Atman."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et sous le lichen et les racines, sous les traces laissées par les créatures rampantes, se trouvent des cavernes luxuriantes dans l'obscurité du Monde inférieur; où prospèrent les engeances diaboliques et les décharnés; où la contamination croit sur les parois rocheuses et sur d'abominables carapaces; où les pleureurs arpentent les Corridors des Mille Larmes, tournant et tournant encore autour d'un puits prêt à déborder..."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

" ... et les uns après les autres, les rois envoyèrent leur peuple à la mort, vague après vague, sur les plaines ondulantes; des hommes et des femmes dont les carcasses brisées servirent de fondations à un royaume grandiose. Ainsi fut créé Symbaroum, dans la chair et dans le sang."

Wyrhta, Wielda, Wratha.

Ainsi parla Aroaléta.