Mournblade

Publié le par MJ des Glaces

« Pensez et agissez par vous-mêmes ; ne suivez pas les chefs ; ne croyez en aucun Dieu, aucun héros ou rédempteur, en aucune mythologie. »

Mournblade

Morbides, romantiques, absolus, passionnés, cyniques, sensibles, cruels… Tels sont les élus tourmentés des Jeunes Royaumes. Chargés de questions existentielles aux réponses toujours absentes. Qu'est-ce que la raison ? Où réside la vérité ? Quel est le but de la vie ? Ces interrogations demeurent valides dans un univers, pourtant contrôlé par l'Ordre et le Chaos : les Dieux jouent avec les hommes sans que leurs motivations soient claires, sans doute parce qu'eux-mêmes cherchent désespérément le sens de leur existence…

Mournblade

Le glorieux empire de Melniboné, qui a vécu dix mille ans est l'écrin d'une culture brillante mais cruelle et corrompue. La sorcellerie y règne en maître et le plaisir personnel est la valeur suprême. Sa capitale, Ymrryr "la cité qui rève", est une métropole aux tours démesurées et scintillantes, enfermant le siège de l’empereur, le fameux Trône de Rubis. Partout ailleurs se développent les Jeunes Royaumes, où errent les élus. Les fjords glacés du Tarkesh, la vapeur et les eux écumantes de la Mer Bouillante les sables inconnus du Dorel, les insondables Marécages de Brume et les forêts périlleuses de Jharkor, les fameux Piliers Déchiquetés qui séparent l’empire du mystérieux Est Inconnu ; ou encore la prestigieuse Île des Cités Pourpres, et la cruelle et noire Pan Tang, île du chaos. Mais ce monde, aussi vaste soit-il, est également le point de passage vers d'autres sphères, dans des lieux hors du temps ou situés entre les mondes. C'est ainsi que l'on connaîtra les « quinze plans de la Terre », les mi-mondes — des niveaux inférieurs où résident les archétypes de toutes les créatures autres que l'homme —, les royaumes des Seigneurs du Chaos et de l'Ordre, des lieux mouvants comme Tanelorn ou Château-Kaneloon, les sept aspects du Royaume Onirique et bien d'autres plans de réalités… qui, tous, font partie du Multivers, où apparaissent les jeunes royaumes. Le manichéisme de la lutte entre le Chaos et l'Ordre n'est donc qu'apparent, car outre le fait que l'Equilibre de la Balance est nécessaire, de nombreux domaines échappent à la souveraineté des deux forces, comme ceux des esprits élémentaires, le royaume des Seigneurs Gris ou encore la rebelle cité de Tanelorn.

Mournblade

Même si le foyer des Jeunes Royaumes est corrompu, l'émergence de nouveaux types de sociétés et d’états n'est pas contrariée. De jeunes cités prospères jaillissent au sein des contrées sauvages, Shazaar, Jharkor, Tarkesh, Ilmiora, Argimiliar, Filkhar... Au sud, une grande puissance marchande et maritime gagne peu à peu en importance, l'Ile des Cités Pourpres. Les contrées brillent par leurs contrastes et leurs panoramas riches et changeants. Tour à tour oniriques, sauvages, ou mythologiques, il n’est pas rare que l’élu se perde au fil de ses rêves les plus magnifiques, habités des merveilles les plus bouleversantes et de cités les plus fascinantes, pour évoluer l’instant suivant au cœur d’un sombre cauchemar peuplé de démons tout droit sorti d’un des domaines du chaos. Depuis les froids déserts carmins parcouru sans cesse par d’improbables vents gémissants, jusqu’aux jungles émeraudes, hantés d’innombrables ruines jaunis par les âges, en passant par les cités états, véritables mosaïques d’or et de marbres, aux étincelantes tours de jade et aux milles terrasses verdoyantes ornés de somptueux palais sculptés, surmontés d’étendards de soies bleus ; les Jeunes Royaumes regorgent de merveilles.

Mournblade

Mais lorsque le moment viendra d'accepter votre condition de favori et que votre vie basculera; que les forces cosmiques  feront de vous un paria, et qu’un simple surnom sera le scellement de votre sort : "assassin de race", "usurpateur de trône", "traître de peuple", "fuyard éternel", "tueur d’amis", "voleur d’âmes"… Qu’adviendra-t-il ?

Aurez-vous la force de supporter votre propre haine à votre égard, détestant par dessus tout votre finalité, maudissant alors les dieux eux-même ? Allez-vous vous résoudre à accepter votre assujetissement, et vos liens aux maîtres de l’entropie astrale ? Serez-vous condamné à combattre pour l'éternité sans jamais comprendre pourquoi ?

Devenez héros et antihéros à la fois, écartelé entre la Loi et le Chaos. Exprimez l'ensemble des contradictions de l'humanité et ses paradoxes : « De tous les mensonges, le plus subtil est la vérité. »

Mournblade

« Pour un temps, il chevaucha au côté de ses amis. Ses lèvres formèrent silencieusement un nom. Et puis, tout à coup, il lança sa monture au galop en tirant son épée runique de son fourreau. Il tira sur les rênes et la jument dorée se cabra en lançant ses sabots vers le ciel pâle tandis que son cavalier ne cessait de hurler, d'une voix emplie d'amertume, de fureur et de chagrin : "Maudit ! Maudit ! Maudit !".

Mais ceux qui l'entendirent -et parmi eux se trouvaient certains des dieux auxquels il s'adressait- savaient bien que seul Elric de Melniboné était vraiment maudit. »

Commenter cet article

Enzo 19/05/2015 17:00

Un jdr sur la saga de Moorcocks, ca promet d'être sombre et dégoulinant ! Moi qui ai toujours voulu me faire le Cycle d'Elric, ca va peut etre être le bon moment ^^

MJ des Glaces 19/05/2015 21:31

L'autre jour, nous avons, ensemble, déjà fait la fiche de Pilou. Veux tu que l'on essaie de se préparer ça pour la prochaine ?