Rendez-vous au val !

Publié le par MJ des Glaces

Situé à l'extrème sud du royaume de Gwidre, le val de Thoir est tout proche de la frontière Talkéride...

" Le val de Thoir ? Il est juste de l'aut' côté d'la frontière mon gars ! Tu pourra t'y rendre depuis Dearg en allant vers l'ouest par le col de Lantrech. Mais pourquoi qu'c'est-y qu'tu veux aller là bas ? C'est sinistre ! Et l'seigneur du coin n'est pas commode ! Ah ben sur ! Tu te rends au monastère pas vrai ? Alors bonne chance étranger ! Et que l'unique t'accompagne..."

Par delà le col de Lantrech se dresse l'angarde de Smioraìl, gardienne de la frontière. Ce col n'est pas pratiquable en hiver. Ce val frontalier vit bien loin de l'autorité royale, sous le joug autoritaire du seigneur Irvan Mac Snòr. Il gère sous sa coupe le village deThòl d'envrion trois cents âmes qui vivent de chasse et de cultures... Leur seul réconfort se trouve dans la religion. Le village de Thòl abrite en effet une petite église, et on trouve également, dans la vallée, le monastère de Thuat qui fait la fierté des habitants.

chateau Thoir

                                                         La forteresse du Seigneur Irvan Mc Snòr

Situé de l'autre côté du val, le monastère a toujours été apprécié par les habitants de Thol, car ses moines emploient leurs talents de guérisseurs en échange d'une obole symbolique. Le monastère jouit d'une influence particulière car bâti en hommage à l'un des saints de l'unique : beren le guérisseur. L'ordre bérénien s'efforce de garder les préceptes de son saint malgré l'influence de l'orthodoxie.

 

monastère Tuath

La cloche résonne au loin... C'est l'heure. La cinquième messe, juste avant le repas du soir. Les habitants du monastère délaissent leurs tâches et se rendent silencieusement à la chapelle...

chapelle Tuath

Peu à peu, au fur et à mesure que le temps passe, la lumière du jour, et le monde, se referment autour de ce petit monastère blotti au fin fond d'un val de montagne... Ou personne ne vous entendra pleurer...

Que l'unique vous ait en sa sainte garde.

Commenter cet article

Thomas 17/04/2013 14:57

J'arrive !