Peste à Porto Rico

Publié le par Narrateur de jeu

Nous voguons en mer des caraïbes, ce dimanche 27 février à Porto Rico. En effet, la Licorne Noire à repris son périple.

licorne-noire

Le capitaine Moresmont, et ses fidèles matelots, Fernandez dit le manteau, Diego dit le boulet, et aussi les nouvelles têtes : Mainelle Essartier, Jean de La Ravaillerie, et des rencontres : un chirurgien hollandais taciturne, et un charpentier maritime doué, ont eut quelques déconvenues sut l'île espagnole.

Pavillon Noir

A la suite d'une navigation difficile (si on peut parler de navigation), et d'une épidémie, la Licorne noire aborde au port le plus proche sur Porto Rico. Celui-ci est désert, en effet la peste ravage les côtes de l'île. Quelques survivants, des marchands hollandais, protègent leurs hangars pleins de fournitures. Après de longues négociations, une équipe se met en marche pour trouver un prêtre qui connaît un remède à l'étrange maladie des marins de La Licorne Noire, pendant que d'autres réparent, et chargent, en eau et en biscuits,  le navire.

Le prêtre est réfugié chez des indiens. Après une longue route, sur piste, puis en forêt, le village est en vue. Mais le prêtre ne s'y trouve pas. Pendant les festivités d'accueil, une tribue ennemie, cannibal de surcroît, attaqueront le village aidé par des pillards espagnols. Mais surpris du soutien des quelques pirates, ils perdront cette bataille. L'équipe se remet en marche à la recherche du prêtre. Il parviendront alors au village des cannibales mais celui-ci est dévasté, détruit par leurs alliés temporaires : les pillards espagnols. Cependant le prêtre se tenait caché à proximité, et tombe sur l'équipe. Il révèle alors son remède secret : du jus de fruit ! De grande quantité seront administrées aux marins, et en quelques jours la Licorne Noire est de nouveau, prête à appareiller, avec ses nouveaux amis, ainsi que Guillaume l'écarlate qui espère trouver la rédemption.

A suivre...

Commenter cet article