MJ grand gourou...

Publié le par Narrateur de jeu

Ouais, ouais, on sait... Le MJ c'est LE grand chef...

Et les joueurs prennent plein de RTT (rallonge de tatanage de tronche)...

Alors, sacro saint MJ ? Rien à se reprocher ? Oh ! Et si le MJ aussi avait des défauts...

MJ

 

Et si on changeait... Allez, chacun son tour   :

 

-Décousu : son scénario, est strictement linéaire. Il y a moult et moult infos. Mais vous ne jouerze pas... Il n'y a qu'à l'écouter parler, parler, parler ... parler... parler...
-L'ennuyeux : il parle toujours d'une voix monotone et monocorde. Ne nourri pas les rebondissements...Vos paupières deviennent lourdes, vos jambes sont de plombs, vous vous sentez partir loin, très loin...ailleurs ... oui maître ?!
-Impitoyable : même à terre dans le coma, son Pnj berseker continue de vous piétiner et à vous hacher menu. Il vous met dans des situations impossibles sans avoir jamais songé à une porte de sortie.
-Scrupuleux : il l'est tellement qu'il a son nez en permanence sur les règles et son scénario. Disparaissant peu à peu derrière l'écran... Tiens ? Où est le MJ ?
-Généreux : quand il prend en main un de vos Pj, il en revient bondé d'objets magiques et avec trois niveaux de plus. Et des XP à la pelle...
-Passionné : il ressort écarlate de ses séances, jettent plein de dés dans tous les coins. Imitent des tonnes de Pnj et de monstres, se jette par terre, contre le mur... Courre dans tous les sens. Bruitage et mime tous les monstres... Il joue même parfois vos perso, il leur ferait presque l'amour... Presque...
-Hagard : Perdu, absent... il oublie tout un tas de choses... Cherche ses dés... Ne fini jamais ses scénarios. Vous êtes sur que c'est le MJ ce type au bout de la table ? ...
-Instructif : il vous apprend plein de choses sur les us et coutumes du coin , sur la façon de faire la bière dans les montagnes Périgredelle du sud ouest de la grande Mandolovie, et aussi sur lcours de l'argent et du niquel ainsi que sur la fçon de les raffiner... et il en oublie le cours des évènements.
-Sanguin : S'énerve pour un oui pour non, s'excite contre les dés et fini par engueuler les joueurs... ceux qui suivent où ce qui ne suivent pas... pas de différence !
-Gros Bill : choper un item : impossible ! Tous ses Pnj possèdent des objets magiques qui s'autodétruisent dès que vous le touchez ou que meurt la créature.
-Superman : sans peur et sans filet, et sans scenario aussi...  il improvise toujours ses scénarios et ça fini toujours en eau de boudin. Vous vous retrouvez toujours avec tel ou tel dieu sur le paletot et les aventures en enfer ne se passent pas toujours selon ses plans...
-Fanatique : il joue toujours au même Jdr depuis qu'il est né. Et jamais il ne changera ! Vous entendez ! JAMAIS !!!
-Érudit : il maîtrise tous les Jdr qui existent. Connaît toutes les variations de règles, et connaît le numéro de page où on peut trouver le prix d'une malheureuse gourde...
-Collectionneur : il possède tous les jdr qui sont sortis mais ne fera Mj qu'une fois pour toute et pour chacun. Et ses livres prennent la poussière sur les étagères. C'est les souris qui vont être contente...
-Opportuniste : il cherche ses idées en parcourant le bestiaire des monstres. Et fait ses aventures autour d'un dragon bicephale bicentenaire ou bien fait cohabiter des élémentaires du feu et des gobelins dans une même pièce.
-Gigaxien de base : il fait le plan exact de toute la Moria. 2000 pièces détaillées. Les Pj passent une après midi entière à se battre contre des gobs, trolls et autre monstres d'un seul étage. et y en a plus de 400 ! Dans 5 ans on y est encore...
-Bourreau : c'est plus du sadisme, c'est de la mauvaiseté ! (si, si!)... il vous rebute à vie d'un Jdr. Puis du JdR en général...
-Trop gentil : ce sont les joueurs qui maîtrisent à l'insu de son plein gré. Avec une corvette à Star War, les Pj arrivent à faire exploser un destroyer en un seul round. Et ramène des tonnes et des tonnes de diamants en vrac...
-Imprévisible et décevant : son premier scénario est génial et la suite vous dégoûte à vie puis il fait un scénario génial (1/10) et c'est repartit pour un tour.
-Épouvantable : ses scénarios sont toujours gore de chez gore, barrique de sang garanti ! Vous avez la tête qui tourne, des idées noires, les détails en nombre vous donnent envie de vomir, force d'éléments cradingue, et lourdingue et vas-y que je colle du zombies, et recolle du zombies et re-re-colle du zombies...
-Débutant : les joueurs le mènent toujours en bateau. Il s'énerve souvent, se bat avec des tas de feuilles et addendas derrière son tableau qui fini toujours par tomber... Et il fait du vent... Et il en perd du temps...
-Ennemi : le pire de tous !!! Il joue CONTRE les joueurs. Ils sont là npour en chier et lui pour gagner. Il pleure presque quand vous lui abîmer à mort un de ses monstres. Dès qu'il parle vous avez l'impression qu'il va vous faire un coup dans le dos. Il a souvent un sourire en coin. Il vous emmène toujours dans des endroits où la magie n'opère plus tout à fait.
-Fou du chaos : Vous en mangez tout le temps. Les monstres sont affublés de 15 mutations. Sans parler des Pjs qui dès qu'ils mettent le pied dans le pays du chaos connaissent la joie des  mutations (queue de scorpion à pois roses qui vous poussent tout de suite, cheveux verts, mauvaises odeurs, etc. et en plus il se marre). Dès que vous faites une promenade champêtre, des cavaliers du chaos surgissent, tous les Pj se font massacrer. Vous rencontrez un géant de 16 mètres ayant 6 bras et attaquant 36 fois par round (si si 36!!). Vous le rencontrez d'abord en rêve ! Puis dans la réalité...
-Enfoiré : il arrive, commence le scénario, vous met dans une situation pas possible et 15 mn après tout le monde est mort. Et s'en va... Allez les gars, à la prochaine...
-Sadique : "Oui oui, les 200 soldats impériaux se trouvent en travers de la seule voie pour regagner votre vaisseau en panne dont vous n'avez toujours pas les pièces de rechange... et en même temps vous êtes toujours poursuivi par l'armée de droïds assassins dernier modèle ultra-puissant dont vous n'avez toutjours pas trouvé le point faible, sans compter sur le feu de forêt qui s'étend de plus en plus rapidement et les rancors qui se rapprochent aussi et... " Vous vous savez mort, mais le jeu se poursuit pendant des heures jusqu'au trépas de votre personnage .
-Vieux : Les jeunes ne savent pas jouer ! Les jdr de maintenant ne valent rien... C'était mieux avant...

De mon temps...

 

Alors, ça fait réfléchir non ?

Moi, je me suis trouvé ! Et même plusieurs fois ! Ça craint !

Et vous ?

 

Commenter cet article

aDRIEN 09/05/2012 20:14

C'est clair! Et quand tu veux!

Guilhem 09/05/2012 17:53

Oh merde ...
Plusieurs aussi. Quoi que, pas tous en même temps. Mais il arriva que si. Je me rappelle de quelques scenar aléatoires opportunistes mal racontés que j'ai déjà commis. Puis le mode superman, hein
ça reste la base.

De toute façon, si c'est pour que les joueurs niquent une belle mission d'infiltration en disant à la deuxième minute qu'ils sont pas du camp du gros vaisseau de guerre qui les arraisonne alors
qu'ils viennent de se tirer de prison en piquant un tout petit vaisseau, pourquoi faire un scenar ? :)

Enfin. Bon.
La conclusion, c'est qu'il faut vraiment qu'on se refasse une partie !

tom 04/05/2012 13:21

Impitoyable : Pour un scénario D&D pour 5 joueurs de niveau 6, 2 ne sont pas venus finalement et donc l'un des trois est mort dévoré par les loups " les hurlements cessent et vous n'entendez
plus que le claquement des machoires et les membres qui sonr arrachés de la carcasse.." Ambiance désespérée.

J. Heska 04/05/2012 10:33

Marrant, on retrouve bien les travers de certains ;-) ça me fait penser d'ailleurs à une petite BD que le blogueur M. Le Chien avait fait à ce propos :-D
http://www.monsieur-le-chien.fr/index.php?planche=423