L'Hypermonde

Publié le par Narrateur de jeu

Au centre de l'esprit, il y a un endroit qui est tous les esprits.

Un endroit sans espace et sans temps.

Se  frayer un chemin là-dedans, c'est comme essayer de reconstituer un vitrail brisé sans avoir le dessin original.

 

Et quand on y parvient...

 

 

 

Vous réaliserez que tout est lié au plasme. Et qu'en le contrôlant, les esprits les plus tortueux peuvent obtenir les plus grands pouvoirs...

 

Le Plasme.

 

Le plasme est un élément d'arrière plan qui sous-tend toute la structure de la réalité. C'est une force naturelle amorphe, géante et invisible qui baigne l'univers entier depuis la nuit des temps et qui peut en changer les lois quand on sait l'influencer correctement.Personne n'a réellement conscience de son existence et pourtant, il est une source de pouvoir incommensurable.

 

Au fil des éons, le plasme a toujours été et les hommes ont appris à l'utiliser bien malgré eux. En effet, lorsqu'elles sont assez concentrées, lorsqu'elles atteignent une densité suffisante, les croyances humaines peuvent amener le plasme à modifier la réalité. D'abord par le biais des superstitions, de la magie, du magnétisme, puis plus tard, par la vapeur, l'hypnose, la métapsychique des médiums, la superscience, et finalement le radium. Toutes ces méthodes, routines et protocoles, ont fini par rendre vraisemblable ce qui normalement contraire aux lois physiques, afin que les gens le croient possible. Lorsqu'un cyclotron au radium vibre, gronde et projette des étincelles d'électricité statique, il est plus facile de croire qu'un tel engin va ouvrir une brèche dimensionnelle que si un quidam qu'en éternuant, il peut en faire autant : il faut ainsi amener les gens à croire en mettant en place un "rituel", des "formules", et des "artefacts". Magie ou science reposant ainsi sur les mêmes concepts de modification rétroactive de la réalité par le plasme, lui même modelé par la pensée humaine.

 

 voyage

 

 

L'Hypermonde.

 

L'hypermonde est une strate du plasme qui emmagasine les représentations psychique les plus stables de l'humanité : un peu à la manière du fond d'un fleuve qui se dessine progressivement par le courant et les alluvions, jusqu'à former un véritable paysage aquatique. Le plasme agit comme un fluide : là où il a souvent été mobilisé, il finit par sculpter la réalité, la dessiner selon ses courants. Ce paysage plasmique a une "mémoire", exactement comme une vallée est la mémoire d'un écoulement qui a duré longtemps. Et cette mémoire, cette inconscient collectif, c'est l'hypermonde.

 

Pour faire simple, on pourrait dire que cette strate est la manifestation concrète du plasme, un paysage chimérique sculpté au fil du temps, donnant naissance à des lieux et des êtres, des divinités, des archétypes, des créatures... lorsque les hommes croyaient encore aux entités magiques ou aux créatures géantes hantant les mers, l'hypermonde prenait l'apparence de châteaux féeriques ou de baleines monstrueuses et voraces. Comme autant d'images dessinés par le plasme, guidé par les peurs et les superstitions de l'humanité...

Désormais, la fée électricité et la magie de l'atome ont remplacé les korrigans et les esprits des montagnes d'hier, mais ils ont donné naissance à d'autres mythes : les surhommes de l'après-guerre.

 

L'hypermonde est la zone la plus stable, la plus accessible et la plus "proche" de la réalité et donc très certainement celle à laquelle les surhommes seront le plus souvent confrontés. Il est possible de rejoindre l'hypermonde par de nombreux moyens : les rêves, les transes, la médiumnité ou un simple voyage dans un monde inconnu ou une dimension parallèle.

C'est à l'intérieur de l'hypermonde, de cette couche de la réalité née des croyances humaines, que l'on trouve l'au delà, les souvenirs des défunts auxquels s'abreuvent les spirites, les contrées légendaires, les dieux antiques, les démons ou les chimères qui peuvent être invoqués et prendre pied dans le monde réel.

 

Dés qu'un surhomme met le pied dans un lieu fantastique, fantasmagorique ou entre en contact avec des êtres inhumains, on peut dire qu'il se trouve confronté à une manifestation de ce plasme "fossilisé". Même si personne n'en a réellement conscience...

Commenter cet article

fabien 18/08/2012 23:54

Ha les brigades chimériques, après tout ce que tu m'as dit dessus j'ai qu'une hâte, essayer !

Thomas 18/08/2012 20:59

Je veux y jouer ! Aujourd'hui j'ai acheté les deux premières BD de la brigade chimérique. Hâte de lire tout ça !