En Exil !

Publié le par Narrateur de jeu

Après la campagne de star wars, c'est au tour de la campagne d'Yggdrasill de prendre fin.HAAAAAAAAAAAAA !!!

Nous allons pouvoir passer à autre choses. En perspective : L'appel de Cthulhu, One-Piece, Jeux de rôles mystère, Pavillon Noir...

C'est donc en compagnie de Tom, Giani et Fabien que nous avons fini cette campagne. La dernière séance s'intitulait : " La montagne des Jötnar"

Fabien a incarné Harald le brumeux, Giani Orm le berserk, et Tom Husing l'apprenti-guerrier.

 0371

0372

C'est en quittant le village same de Ramna que cette histoire débute. Après plusieurs jours de festivité simple, le groupe constitué de Husing, Harald, Orm, Elidhann (joué en PNJ), et Ramna (joué en PNJ), quitte le village nomade en direction de l'ouest. Elidhann se retrouve marié malgré lui par les rites same. Ramna ressent de  l'humiliation des constant refus arrogants d'Elidhann. La tension entre eux deux est palpable. Cependant le voyage pénible à travers les étendues froides et enneigées ne permet guère aux membres du groupe de discuter. Les traîneaux tirés par les chiens filent bon train. Forçant l'allure, ainsi que leur propre endurance, le groupe parcourt une grande distance dés la première journée plus de la moitié du chemin. Et ce n'est que tard dans la nuit que l'équipée s'arrête enfin. Mais les conditions sont difficile, Husing tout particulièrement souffre terriblement du froid.

La nuit est également pénible, malgré le feu et les peaux de bêtes. Au matin, une surprise de taille attend Husing, Orm et Harald. Un traineau, ainsi que deux personnes : Elidhann et Ramna ont disparu. En examinant les traces du-dit-traîneau, les trois hommes constatent qu'elles se dirigent vers l'est. Ils comprennent aussitôt que les pains de viande que Ramna avait distribués à tout le monde la veille devaient contenir quelque chose. Ce qui explique ce mal de tête, et que le soleil soit déjà haut dans le ciel. Elle a sans aucun doute enlevé Elidhann et, est retournée vers son village. Mais qu'espère t-elle donc obtenir ? Le fait d'avoir séparé Elidhann de ses amis, va ne faire qu'accroître sa colère...

Le reste du groupe se prépare à partir à leur poursuite, refusant d'abandonner Elidhann. Malheureuseument, les blessures d'Husing, dû à la température, ont empirées.Or, la montagne des Jötnar, est visible désormais. Elle est moins loin que le camp des sames. Mais y aura t'il quelque chose qui permettra à Husing de se rétablir correctement là bas ? Le camp same, sera t-il toujours au même endroit ? En partant du principe que Ramna soit vraiment retournée chez les siens... Un dilemme cruel...

Finalement le groupe décide d'abandonner Elidhann à sa belle-famille, et reprend sa route en traineau vers le pic isolé, perdu au mileiu de terres sauvages. La fin du voyage est tout aussi difficile, Les blessures de Husing s'aggravent. Au pied du pic s'étale un vaste réseau de plateaux et de collines rocheuses enneigées formant une série infinie de gorges encaissées. Après une errance proche du cauchemard le groupe parvient malgré tout au pied d'un passage comblé par un éboulement. Un peu plus en hauteur, le groupe peut apercevoir une caverne. Harald, servant de guide depuis un moment, lui même étant appuyé par ses visions étranges, se dévoue une fois de plus pour escalader.

Montagne des jötnar

La grotte est en réalité un passage. Une fois réuni, ils progressent tout trois dans ce tunnel étroit. L'atmosphère se réchauffe vite... Au bout de quelques instants les fourrures deviennent insupportables. Une chaleur incroyable règne en ces lieux. Lorsqu'ils parviennent à la sortie du passage, un paysage incroyable s'offre à eux. Les alentours au pied du pic perdu dans la brume est une vaste région luxuriante. Des vallées fertiles verdoyantes, des cascades par centaine, dont les cours finissent dans un immense lac miroitant, au bord duquel quelques chaumières paisibles signalent leur présence par leur fumée blanche montant paresseusement.

Le groupe est à peine avancé qu'il sent une présence. Aussitôt des hurlement de chiens et de cris de guerre se font entendre en contrebas. Depuis le sentier qui remonte de la vallée chemine un groupe de mercenaires en compagnie de chiens de guerre. Ils n'ont pas le temps d'ouvrir la bouche que les mercenaires les prennent pour cible. Un combat violent s'engage. Les chiens de guerre sont occis presque aussitôt, en revanche il est plus dur de venir à bout des soudards. Husing présume un peu de se forces et reçoit quelques blessures supplémentaires. Orm fait son boulot de berserk et tue un homme chaque fois qu'il touche. Harald se défend comme un beau loki avec son bâton. A la fin du combat le groupe sent a nouveau la présence de cette ombre qui les guette. A peine lui a t-on adressée la parole qu'une femme gigantesque portant des peaux, et un grand nombre de cicatrices sort du couvert et les charge. Mais son attaque est maladroite. Elle semble en réalité apeurée. Le groupe fait sa connaissance. Il s'agit de Hamdrya, mi-humaine, mi-géante, fille du géant qui règne sur cette vallée. Elle indique le chemin de sa cachette et s'y réfugie en compagnie du groupe. Son histoire est sordide, elle est à la fois, la fille, l'esclave et l'épouse malgré elle de son père. Celui-ci, Gondrak le tonnant, est particulièrement sadique et cruel. Il s'est auto-proclamé roi de ce domaine et asservi quiconque ose en franchir les frontières. Il a réuni un grand nombre de hors-la-lois et de mercenaires de tous poils pour asseoir sa tyrannie. Cependant le groupe apprend avec enthousiasme, que l'homme au regard éternellement jeune et le vieil homme Tola sont bien ici. Le jeune homme en question se nomme Alfgrimir. Hélas celui-ci est prisonnier du géant, et Tola est mort il y a quelques temps. Dés leur arrivé, il y a quelques temps déjà, Tola et Alfgrimir ont poussé les gens à la révolte contre Gondrak. Mais celui-ci parvint à tendre une embuscade à Alfgimir et les siens. La plupart des rebelles furent tués sauvagement, et Gondrak conserva Alfgrimir pour l'exécuter en public et en faire un exemple.

 

Le groupe décide alors de se rendre au village. Mais celui-ci est fortement gardé. Ils sont alors obligés de se replier dans la forêt. Plus tard, en tentant une nouvelle approche, ils rencontrent les quelques rebelles restant. Cela fait des bras pour aider et les rebelles sont ravis de retrouver une autorité depuis que leur chef Alfgrimir est retenu prisonnier. Un plan est mis sur pied. Alors que les rebelles feront diversions dans le village, le groupe en compagnie de Hamdrya, escaladera le pic pour parvenir à la maison longue du géant et en finir avec lui. Le sir venu, utilisant un radeau de fortune, ils se laissent glisser sur le lac, le long du pic, jusqu'à un ancien passage taillé dans la roche le long de l'escarpement rocheux. Puis parvenu à la maison longue, franchissent les remparts, passent discrètement près de la maison de garde des mercenaires, et pénètrent dans la titanesque maison longue. A l'intérieur, ils ont la curieuse impression d'avoir rétrécie. Harald jette un sort sur le géant pour éviter que celui-ci ne s'éveille. Puis ils bloquent les accès et libèrent Algrimir qui a du mal à comprendre ce qui se passe. Enfin Husing éveille le géant, et exulte Orm à le provoquer en duel. Mais dés le début du combat Orm est envoyé contre un mur par un coup de hache fracassant. Husing entre alors en scène, et par la combinaison des connaissances apportées par son maître et un peu de chance, il parvient à blesser le géant. Gondrak hurle de fureur, et dans sa précipitation à les eterminer, rate ses attaques. Husing en profite pour l'attaquer de nouveau. Le géant subit des revers cuisants. De plus Orm se relève et se joint à son apprenti. Tout deux réunis ils réussissent à se défaire du tyran de la vallée. Sous les yeux ébahis des esclaves, de la garde, d'Hamdrya et d'Algrimir, le trio ressort avec la tête du géant. La vallée est pacifiée.

Mais il faut se hâter de repartir, car , il ne reste qu'un peu plus d'une lune pour redescendre jusqu'au Danemark et pour qu'Alfgrimir, légitime descendant du roi d'Odense, prenne sa place sur le trône. Ainsi en était il de la dette de Beimir. Sans traîneaux, le groupe décide alors d'utiliser une barque de pêcheur  et de descendre le fleuve en direction du golfe de Bothnia. C'est à nouveaux seuls, au milieu des contrées sauvages de suède, que le groupe progresse. Husing souffre du froid cette fois encore. Après deux jours, ils approchent ent enfin du port de Jasberg à l'embouchure du fleuve. Une heureuse rencontre va leur permettre de redescendre rapidement. Le capitaine danois borgne, Guldeif, leur propose de les ramener jusqu'à Odense. Dans le ciel deux corbeaux volent en cercle.

lac sacré

Depuis deux lunes qu'ils sont partis, les glaces ont fondu dans le golfe de Bothnia, et le commerce à repris. Un grand nombre de langskip circulent. Le retour est paisible et rapide. C'est au terme du délais que le groupe débarque à Odense. L'armée menaçante des dorkalfars à pris place au pied des remparts de la ville. Le ciel est chargé de nuages noirs. Un thing est en court au bord du lac sacré de la ville. La dame rouge s'y tient, ainsi que Frodi, roi du Danemark, Hord Beimirson, Jarl d'Odense, et Hrolf Knudson, Jarl de Hrolsborg, et seigneur d'Orm, et d'Harald. Après quelques pourparlers tout aussi protocolaires qu'agressifs, Alfgrimir s'avance et prend place sur le trône d'Hord Beimirson, au plus grand desepoir de celui-ci. Husing et harald ont étrangement pris position derrière le trône et semblent tout deux agités. C'est à la surprise général qu'Orm vient pourfendre Algrimir de sa hache. Harald sort alors une grosse pierre rouge qu'il abreuve du sang d'Alfgrimir, puis tent symboliquement le bijou à la dame rouge. Celle-ci contient sa colère, ces aventuriers avaient découvert son secret : il suffisait de sacrifier la vie de son fils au lieu de mille-vies pour pouvoir lui rendre son serment, et régler la dette de Beimir. Cependant même si la guerre ne sera pas déclarée, les hommes se sont fait un ennemi puissant. Mais peut être mieux valait encourir la colère des ennemis des dieux, plutôt que la colère du père des dieux lui même.

 

Cependant, après un tel affront, avoir osé porter la main sur le représentant légitime d'Odense lors d'une cérémonie officielle. Le roi Frodi n'a d'autre choix que de bannir le groupe, ainsi que tout ceux qui leur sont venu en aide. Pendant un an, aucun d'entre eux ne devra revenir au royaume du Danemark. Frodi espère ainsi apaiser la colère de la dame rouge.

Le groupe se voit contraint à l'exil et doit repartir dans l'heure... bien qu' ils aient sauvé leur royaume.

Commenter cet article

Kilian 02/11/2011 21:30


Je suis vraiment désolé de ne pas avoir pu être là... désolé.

Bravo à vous