Les experts 1920.

Publié le par Narrateur de jeu

Rien de tel qu'un bon dimanche en famille pour élucider un meurtre !
En effet ce dimanche, le barbecue, n'a pas été le seul attrait de l'été !
J'ai proposé une partie de jeu de röles enquête, et nous nous sommes mis à table !
Enfin RE-mis à table après le repas en extérieur, on s'est installé à l'intérieur, et on a préparé, les fiches... Pfffffffffff ! C'est long ! C'est embétant ! Mais on a finit par s'y mettre !

Présentations :


 Annette dans le rôle de :


          Woopie Baker.
          Danseuse de cabaret extravertie.
  
Phrase typique :
        " je veux fouiller cette chambre ! "



                                                                                        

                                                                                        


 Fleur
dans le rôle de :


             Ketty Mac Cormick.
             Médecin renommé timide.
           
Phrase typique :
                   " Calmez vous monsieur ! "








 Michel dans le rôle de :


         Marc Chaudard.
         Détective privé français indépendant


Phrase typique:
                        " Qui veut négocier ? "








Nicolas
dans le rôle de:

            Henry Wilford.
            Historien tatillon reconnu

Phrase typique:
               " c'est une sombre affaire! "





Tout commence à la ville de St Cast en Bretagne. Un riche lord Anglais, Josuah Manning, possède un vaste domaine, avec manoir, ferme, pigeonnier, jardins, kiosque, et une commanderie templière qu'il a rénové afin d'en faire un musée.
Hors sa fille est retrouvée décapitée dans cette même commanderie ! Aussitôt la police est avertie, ainsi qu'un détective privé, car Manning n'a qu'une confiance limité, dans les capacités de la police locale.
Très vite les personnages se retrouvent emporté par les rouages de cette enquête sordide.

Quantité de fou rire ont habité cette partie malgré l'ambiance oppressante de certains chapitres.
L'exubérante Mlle Baker, courant en tout sens, appelant à tout va ses compagnons, faisant fit de toute discrétion, draguant les gendarmes en faction, préférant parfois danser sur place vexée ne n'avoir trouvé aucun indice et voulant avec obstination fouiller la chambre de la victime et lorsqu'elle y parvient ne trouve rien...

Le viel historien rhumatisant Wilford, fumant sa pipe, se promenant avec un crique de voiture pour "calmer" tous les PNJs suspect qu'il rencontre, débitant sa vie à tout bout de champ, et s'endormant lorsque son tour de garde vient et se servant se sa phrase fétiche sans arrêt :"c'est une bien sombre histoire vous ne trouvez pas ?...
La  discrète
doctoresse Mac Cormick qui souhaite absolument examiner les narines du cadavre, alors qu'il manque la tête, faisant régulièrement l'inventaire de sa sacoche de médecin qu'elle ne quitte jamais, qui n'arrive même pas à reconnaître du chloroforme, ou qui fait une maladresse critique lorsqu'il sagit d'examiner si le cadavre a subit des violences sexuelles, voir même qui se met à coller des baffes au jeunot éconduit pour lui ramener les pieds sur terre...

Et le détective Chaudard, expéditif et baroudeur, qui envoie bouler sans cérémonie ses interlocuteurs, faisant prisonnier uns à uns chaque suspect et les gardant avec soi, même lorsqu'il sont trop nombreux, et flinguant les truands sans hésitation, faisant cramer les corps et leur voiture devant les yeux héberlués de ses compagnons...

Je profites aussi de ces petites séances pour former mon jeune padawan à l'art délicat du Jeu de Rôles :


Et bien sur le groupe entier me rejoue régulièrement les experts... Et va-s'y qu'on fait des analyse A.D.N, ou que je relève les pistes aux ultraviolets, ou que j'utilise la méthode de la main à lampe posée sur la main à flingue, ou que j'appelle au portable...
Hé HO ! ON EST EN 1922 !
Sans compter un nombre incalculable, de calembours et de jeux de mots, et les anachronismes divers...bref on a bien rigolé, même si là , ça se voit pas trop !
Mais vous savez quoi ? Une enquête, hé ben c'est dur !
une scène spectaculaire : alors qu'ils se drigent vers Paris dans la Bugatti de Chaudard, ils sont attaqué par tois truands en Citroën noire. Chaudard se retourne pour tirer alors que Mc Cormick se saisit du volant. Premier tir : un corbeau ! deuxième tir : le conducteur dégats maximum, leur voiture finit dans un arbre ! Au lieu de continuer leur route, Chaudard reprend le volant et fait une marche arrière pour inspecter leur voiture. il aperçoit alors par le rétro un des bandits sortir du véhicule accidenté et sortir une gatling ! Chaudard tir alors tout en poursuivant sa marche arrière... réussite critique. Un autre gangster de moins !
Une des conclusions temporaire du meurtre, émise par Mr Wilford : " Surement un coup des Hightlanders ! ..."
Bref ! sans commentaire. Mais l'enquête s'est bien déroulé et le meurtrier arrété ! Ouf !
Allez on remet ça dans un an !

Commenter cet article

Fleur 18/07/2009 01:57

encore, encore !

Nathanaël Duc De Diouron 11/07/2009 13:13

Sa doit être marrant une séance de jdr avec Mme Anne^^ que de souvenir..le CE 1 et le CE2...tien Adrien, tu te dit "maîtres des Dés" et bien regarde cette vidéo et a la prochaine séance à la caverne tu fais pareil^^...

http://www.youtube.com/watch?v=FfT2SrAgi-Q&feature=PlayList&p=B6592E5FCDCEE12D&index=2

Chaudard 07/07/2009 21:05

Je suis trés désapointé, je ne retrouve plus mon pétard?

Internanette-Woopie 07/07/2009 15:02

C'est vrai qu'on a bien rigolé, mais je crois qu'on aurait du commencer par FOUILLER LA CHAMBRE DE LA VICTIME !!!!!!!