Dimanche 19 Avril. Bataille épique.

Publié le par Narrateur de jeu

Au terme d'une douzaine de séances nous voici à la fin de la chronique de la pierre perdue.
Avec une grosse journée devant nous : de 8 heure à 20 heure.

Mais avant toutes choses, après deux mois de pourparlers, tout le monde a réussit à se mettre d'accord sur une date. En bonus j'ai eu des nouveaux dés offert par Pierre-louis. Et même Thomas a pu venir :Bon hem... Il aurait peut être dû s'abstenir...   ;)
En tout cas y sont chouettes mes nouveaux dés ! Non ?

En résumé : Elrond lors d'un conseil avait réunit une compagnie pour retrouver une cache dans les désert du Harad, susceptible de contenir des armes exceptionnelles pour soutenir l'effort de guerre. Cette information était fausse, la compagnie devait malgré tout remonter au nord.
Sans montures la compagnie échoua successivement dans un oasis, puis une cache de pillard et enfin Umbar. Dans cette ville de corsaires, ennemie du Gondor, la compagnie exploita les rivalités de ses dirigeants pour obtenir un navire de retour. Mais la compagnie fut trahie et livrée aux arènes. C'est là que la compagnie fait une rencontre crucial ! Le descendant direct d'un ancien Tyran du gondor (Castamaïter l'usurpateur), leur révéle l'emplacement d'un palantir et du fabuleux trésor de son aïeul. Ceci, en gage de sa bonne foi et pour contacter l'intendant du Gondor afin de conclure une alliance.
A bord du navire qui ramène la compagnie en Gondor des meurtres atroces sont perpétrés. Voilà la compagnie empêtrée dans une enquête sordide qui l'amènera à découvrir une sombre affaire d'héritage, et finalement à démasquer la meurtrière.
Enfin le Gondor, la compagnie se met à la recherche du trésor, au plein coeur d'un maraîcage immense. Mais très vite les difficultés se multiplient, et il semblerait qu'un alchimiste soit également à la recherche de ce trésor. Tandis que de nombreux navires corsaires sont annoncés sur le fleuve Anduin, la compagnie s'approche du but.

 Et voici les protagonistes :
                            Fabien incarne :                   et              Barnabé incarne :       
      




















Karendra, roublarde humaine.                                                         Borin, guerrier nain.


                              Enzo incarne :                    et                      Louis incarne :


















Goram, archer nain.                                                                              Elrohim, reine elfe.


     Thomas incarne :                et  plus tard :               
          et       Pierre-Louis incarne :















Wiver Sind enchanteur elfe.       Sinwë le noir, magicien istari. 
                                                                                                                     Eaoden, cavalier.

Et Pierre, arrivé à la bourre, (j'ai pas de photo) qui incarne :

                                                    Blodin Fortier, roublard hobbit.

Et bien entendu le MJ :
Planqué derrière son écran...

Pour la première partie de la journée, la compagnie reprend la route dans les marais. Prenant au nord  elle tombe sur le village de bûcheron dont le chef Godric demande de retrouver sa femme Cahole qui a disparue depuis une journée. Plus loin la compagnie remarque une fois de plus d'étranges monticules rocheux, et en examinant de plus prés, y découvre une issue cachée permettant d'accéder à de très vieux souterrains. Ces souterrains relient différents lieux aux seins des marais permettant de progresser plus rapidemment. L'un d'eux aboutit à l'intérieur d'une demeure occupé par un nain vindicatif et refuse de les laisser entrer. Certains veulent remonter à la surface, les autres veulent poursuivre l'exploration des souterrains. La compagnie se sépare.

La première moitié remonte et retrouve la femme de Godric, inconsciente, non loin des monticules rocheux et lui ramène. Sur place, au village des bûcherons, un messager elfe
du royaume de la Forêt Bleu ,acompagnée de Blodin, informe Elrohim que ses parents étant partit pour les terres immortelles, elle hérite du trône. Elrohim devient reine dans l'instant ! Mais le plus grave est que de nombreuses troupes d'Umbar viennent envahir le sud du Gondor. Galadriel et Elrond ayant eu la vision de ces évenements, conseillèrent au messager d'emmenner des troupes. Ces troupes elfes sont donc en route. Borin profite de ce laps de temps pour perfectionner ses talents de forgeron, à la forge des bûcherons.

La deuxième moitié poursuit ses recherches dans les souterrains et retourne à la butte de l'ermite nain.Celui ci,  après avoir accepté, moyennant finance, leurs présences, les informe du passage de l'alchimiste, et de la présence de navires corsaires qui se dirigent vers l'est. Là où est sensé être caché le trésor, d'après les cartes. Ils reprennent la route aussitôt et tombe sur la rebouteuse des marais qui leur explique que sa dernière carte récente a été acheté par un alchimiste de passage. Peu après ils sont rejoints par le reste de la compagnie.

 Les voici réunis, lorsqu'ils parviennent, à la vieille digue tant recherchée. La position concorde avec les cartes et la présence de la gigantesque tour le confirme.
                 Borin, Karendra, Hakkir (pnj), Elrohim, Wilver, Goram, Eaoden, Blodin.

Ils trouvent également l'alchimiste...  mort, percé de flèches noires. Et au loin entre le bord du marais et le rivage de l'Anduin cinq navires corsaires d'Umbar vomissant armées et armes de sièges, dirigée par la puissante sorcière Erädes, et le cruel oligarche Ardumir.

L'estimation est vite faite...       ... ils sont plus d'un millier !!! :
100 monteurs de chets gobelins.
100 fantassins orcs.
100 archers orcs.
10 catapultes orcs.
Borok le capitaine orc.

300 mercenaires pirates.
200 lanciers du Khand.
Ardumir.


200 arbalétriers corsaires.
200 corsaires.
30 prêtres noirs commandé par Talsûdor.
10 gardes d'élite.
28 harpies.
Erädes.



Au même instant nos héros aperçoivent les troupes gondorienne de Pelargir, commandé par le capitaine Arganoth. A la suite d'une discussion musclé, celui ci décide finalement, de leur prêter main forte...
200 cavaliers.
200 fantassins.

Le combat est inégale... fort heureusement les elfes arrivent :
100 lanciers.
100 fantassins.
200 archers.

Bien qu'en infériorité numérique, nos compagnons décident d'engager le combat. Ils ont l'avantage du terrain et de meilleurs troupes, mieux équipés, mieux entraînés.
Et ce, malgré la peur insondable que provoquent déjà les harpies parmi les rangs alliés.
Tout le monde à le poil qui se hérisse et chacun peut sentir la tension palpable dans l'air. Les nains ont envie d'en découdre malgré tout.
On parle tactique, on répartie les commandements, on évalue les risques...
Chacun expose son point de vue, ça discute ferme autour de la table de commandement !
La toute jeune reine Elrohim sera donc la plus haute autorité et se joindra aux fantassins elfes. Borin dirigera les lanciers elfes. Goram commandera les archers elfes. A la grande surprise des capitines elfes qui, dans un premier temps, refusent de céder leur commandement à des nains.
Eaoden prend la tête des cavaliers de Pelargir. Blodin accompagne Goram, ainsi qu'Hakkir. Wilver est libre de ses mouvements. Karendra sera la garde du corps d'Elrohim.

Mais, au loin,les troupes ennemies sont déjà en mouvement, la bataille s'engage, il est 13H.
Dans les marais, la progression des unités est lente et difficile et trois heures (dans le jeu) plus tard les armées n'ont toujours tirées aucune flèches.
Mais les unités ennemies se déplacent avec l'expérience des terrains difficiles. Rapidement l'alliance des peuples libres se fait déborder et se rend compte qu'elle va être pris en tenaille :

Heureusement les armes de sièges progressent très lentement et laissent un premier répit à nos compagnons pour manoeuvrer sans tenir compte de leur puissance de feu. Mais les harpies plus rapides et non gênées par le terrain passent à l'attaque. Wilver isolé subira leurs assauts, malgré ses blessures et utilisant sa magie puissante décime l'unité entière , sept harpies sont tuées par lui seul.
Sur le front en première ligne les monteurs de serpents géants(chets) attaquent les fantassins elfes. Et le premier acte héroïque sera réalisé par la reine elle-même (double 6), galvanisant ses troupes et par sa foudre et sa hargne aidées par ses fantassins détruits les monteurs de chets, pendant la première heure de bataille. Les cadavres de serpents tranchés s'agitent convulsément tout autour, et les cadavres gobelins souillent le marais de leur sang verdâtre.

Passé les premiers assauts et les premières heures de combats, la bataille devient vite furieuse. les flèches mortelles s'abattent par volées. Eaoden fait des percées mortelles dans les rangs ennemis avec des charges térrifiantes qui font trembler le sol.Il élimine le contingent des prêtres noirs, mais il subit quelques pertes, dû  à la puissante magie des prêtres. Talsûdor le maître des prêtres s'enfuit et se réfugie dans l'unité des archers orcs. Les lanciers du Khand se rapproche prestement par le nord et commence à refermer la tenaille. Malgré de nombreuses réussites tactiques (et de très nombreux doubles 6 des joueurs), l'armée d'Umbar, immense, continue de déborder l'alliance. Les harpies font des saignées béantes dans leurs unités, déchirant protection et hommes, soulevant les montures dans les airs pour les relâcher de très haut. Les carcasses s'abattent avec violence sur le sol fongieux, et cette pluie de cadavres ébrale vite le moral des troupes de l'alliance.

Borin ayant abandonné le commandement des lanciers se joint au fantassins du Gondor et attaque les orcs immondes. Mais il tombe face à Talsûdor qui lui projette une série d'explosions de sorcellerie, et finit par le paralyser avec un sort d'entrave. Il se rapproche lentement de lui, un sourire au coin des lèvres, une lueur maligne dans les yeux, pour l'achever. Pendant ce temps les archers elfes s'enlisent et perdent du temps. Eaoden poursuit sa charge et défait le gros des troupes orcs, tombant face à Borok, le capitaine orc, il défie celui ci et les deux maîtres de guerre s'élance l'un contre l'autre. Eaoden lui tranchera la tête en un seul assaut. C'est à cet instant qu'il aperçoit la scène de Borin et Talsûdor et lance son méaras qui vole presque. Frappant d'un coup de son épée sur le crâne deTalsûdor, celui ci perd alors sa concentration. Borin profite qu'il peut de nouveau bouger pour se jeter sur lui dans une ultime attaque rageuse. Il lui tranche une jambe. Il le laisse alors agoniser sur le champ de bataille, le gratifiant d'un dernier coup de pied au visage en partant. Pendant que tout autour la bataille se poursuit avec son cortège de cris de désespoirs ou d'agonie, les râles de ceux qui se noient dans les frondrières, le hennissement des chevaux, les hurlements déchirants des harpies,et les craquement sordides des membres tranchés, les entrailles répandues, l'impact des armes frappant boucliers et cottes, l'entrechoquement des armes...

Entre-temps les lanciers du Khand s'en prennent aux fantassins et aux lanciers elfes, et provoquent de lourdes pertes, les fantassins elfes démoralisés rompent leur formation et s'enfuient. Elrohim se retrouvent au prise avec le capitaine des lanciers, un colosse, en cotte de plaques, hallebarde immense et bouclier démesuré. Et malgré sa volonté la reine subit plusieurs blessures cuisantes, et tombe à genoux. Déjà des cris déchirants fusent autour d'elle : " LA REINE EST BLESSEE ! LA REINE EST EN DANGER !" C'est à cet instant, que rapide comme l'éclair Karendra surgit et en quelques coups de dagues bien placés se défait du colosse.
( mais aussi grâce à mes maladresses critiques, je n'en ai jamais fait autant en une aprés-midi : 6 ! Amusé les joueurs ont finit par les prendre en photos).











(saleté de dés démons ! Dés démon cul ouais !)

Au coeur de la bataille les fantassins du Gondor reçoivent des pluies répétées de flèches noires, et rompent les rangs en courant. Plus loin Wilver, isolé, attire l'attention des harpies qui se jettent sur lui par nuées entières. Wilver lance sorts sur sorts, éclairs, flammes d'anor, aveuglement, entrave... mais les harpies sont nombreuses, trop nombreuses. Et saignant abondamment de toute part lançant un dernier sort et abattant la dernière harpies Wilver s'effondre. Autour c'est la stupéfaction, personne n'en croient ses yeux. Ses compagnons les plus proches ayant assisté à la scène crie son nom : " WILVEEEEEEEEEEEEEEEERRRRRRRR !!!!!!". Wilver aura abattu en tout 27 harpies!

La bataille tourne court, la débâcle n'est pas loin. De plus deux navires supplémentaires d'Umbar accostent prés des premiers.
Qu'elle n'est pas leur joie lorsque les héros aperçoivent Maros, le oligarche qui leur est allié, avec ses marins. Et aussi Kala la chef de la guilde des roublards d'Umbar, accompagné d'une centaine d'entre eux, dont certaines connaissances : Arwena, Ulrik, Milton et Sallandra, la soeur de Karendra.
L'espérance renait.

Les archers elfes entrent enfin dans la danse macabre, et leurs tirs sont meurtriers ! Guidé désormais par Goram qui a surpris les elfes par ses talents d'archers, et surtout par sa rapidité à décimer plusieurs dizaines de lanciers du Khand à lui seul. Lorsque les pirates, et les corsaires d'Ardumir et d'Erädes parviennent à leur tour sur la ligne de front, les lanciers du Khand ont tous disparus. Malgré tout, les elfes se replient espérant gagner du temps et rejoindre les marins de Maros. Mais Ardumir et son unité plus rapide les prennent de vitesse. Et Ardumir apercevant la reine Elrohim blessée gravement se délecte d'avance de cette proie facile. C'était sans compter sur Karandra, qui le voyant approcher lance une de ses dagues dans sa direction. La dague tournoie rapidement sur elle même, siffle dans les airs et, mordantes, vient se planter dans la gorge d'Ardumir, médusé! Les yeux exorbités, les mains sur le manche de la dague de Karendra il tombe à genoux, puis se renverse en arrière et meurt. Son unité perdant leur chef se disperse.

A l'autre bout du champ de bataille, Eaoden continue de faire des miracles et finit par annihiler les arbalétriers corsaires, après avoir tué leur capitaine : un nain sombre couvert de tatouages en langage noir muni de deux arbalète runiques à double détentes. Les archers elfes accompagnés de Goram, Hakkir et Blodin, font pleuvoir à longue distance leurs traits dévastateurs. Les pirates et corsaires tombent les uns après les autres. Mais Eradäs est là avec sa garde d'élite ! Pendant que les lanciers elfes et les cavaliers du Gondor se reforment et rejoignent les marins de Maros. Les archers se retrouvent exposés! A ce moment décisif (solo de guitare ;) ) Eradäs mobilise toute son énergie maléfique, invoquant la puissance des forces obscures, soulevant la terre autour d'elle, ses longs cheveux noirs ondoyant autour de sa tête, les crânes fixés à ses épaules rougeoyant d'une lueur malsaine. Goram aperçoit la scène et se saisit aussitôt d'une flêche, ajuste son tir ... (réussite critique), son trait vient se ficher entre les deux yeux d'Erädes, tuant net la sorcière. Sa garde d'élite fanatique veut se battre jusqu'à la mort, et c'est ce qu'elle obtient. Et ceci par la créature la plus improbable : un hobbit ! Blodin à son tour (réussite critique) , enchaîne les tirs avec la rapidité d'un prince elfique et décime l'unité des gardes d'élite.

Au loin les roublards de Kala et les cavaliers d'Eaoden s'en prennent aux catapultes, aidés par un mystérieux magicien vêtu de noir, qui pulvérise ces machine de guerres. En quelques instants les orcs manoeuvrants prennent la fuite, c'est la victoire !
Il est 22 h ! La bataille à durée 9 heures ! (3 heures dans la réalité).
Le soleil est rouge ! (La ferme Legolas !)

Mais les pertes ont été sévères et la mort de Wilver endeuille cette victoire.
Lors du rassemblement des troupes les héros blessés et fourbus essaient de se remettre et font connaissance avec ce mystérieux magicien qui leur est venu en aide. Mais ses traits ne leur sont pas inconnues, et bien que beaucoup plus vieux ils finissent par reconnaître Wilver. Pourtant celui-ci prétend se nommer Sinwë le noir, mais certains souvenirs de ces gens lui reviennent pourtant déjà en tête.

Le lendemain, après des adieux touchants avec Maros, Arganoth, Kala et bien d'autres, la compagnie se saisit des cartes et reprend ses recherches. Elle mettra plusieurs heures à localiser l'emplacement du trésor, comprenant que les lieux utilisés sur une des cartes sont des lieux marines ! Puis tout va très vite, une dalle ronde sculpté aux anciennes armoiries du Gondor, un puits ancestral, et enfin une vaste salle souterraine détrempée, gorgée de coffres précieux remplis de bijoux et d'armes !!!! Et au centre sur un pieds d'estale, un coffret étrange, contenant le palalntir tant convoité. La pierre perdue est retrouvée.
Maintenant reste à savoir comment transporter tout ça !
Mais pour le moment laissons les jouir de la victoire...

Ils n'ont plus qu'à trouver un nom pour leur compagnie...

Commenter cet article

Full Mj alchemist. 05/05/2009 13:06

Non maman ! Il s'agit de Thomas Cardet. Thomas Lambert fait Math sup en internat à paris ou Rennes, je sais plus...
Alors il a pu trop le temps de jouer normal !

Internanette 05/05/2009 07:22

Tu parles de Thomas..., mais je n'arrive pas à le reconnaître ; est-ce bien le grand frère de Pierre-Louis ?

Full MJ alchemist. 23/04/2009 17:48

Merci à toi Enzo, ça fait chaud au cœur !
Pour Fading Suns, courant mai, si tout va bien.

Enzo 23/04/2009 17:17

Le probleme, c'est que maintenant que, maintenant, je ne vois vraiment plus comment tu peux t'améliorer MJ ! C'était tellement parfait comme chronique que j'en suis resté sur le cul ! Et la fin, c'est l'apothéose complette ! Just amazing ! Tant de boulot qui paye finalement, tu géres MJ ! Allez à quand Fading Suns !!

Full MJ alchemist. 23/04/2009 12:20

Je tenais encore à vous remercier, les gars de votre soutient sur mon blog. Après une si belle partie, il est agréable de connaître l'avis et le ressentit de ses joueurs, surtout quand on est un MJ qui veut s'améliorer et qui aime bien se remettre en question.
ET SURTOUT, SURTOUT après tant de boulot : scénar, règles, plans, pnj, les parties, et les comptes rendus de blog etc...
C'est vraiment LE MINIMUM d'envoyer un petit commentaire de quelques lignes qui prend une minute à écrire.
Donc MERCI Fabien, Pierre-Louis et Nico !

fabien 22/04/2009 23:01

Mais euh.. je lis pas les règles, c'est pas vrai :p

Oui j'ai trouvé que l'assassin risquait de m'aller comme un gant. Reste à voir si tu prends en compte l'avantage qui est suggéré ou non, car à vrai dire c'est peut-être le seul intéressant avec le poison :p
(Pour les deux autres, cela rendrait mon personnage encore plus "implaccable" même si ca me fait mal de le dire.. je me vois mal tuer n'importe qui en un seul coup avec Coup Mortel et Attaque silencieuse)
Et pour les Tomes, c'est surtout que je les connaissais depuis un bout de temps, c'est une vrai mine d'or pour ce monde ce site...

Full MJ alchemist. 22/04/2009 22:51

Merci Merci ! Ça fait plaisir les gars !
Oui Fabien c'est bien les tomes ! Je te conseille assassin, ça te va pile poil !
Sinon c'est Ardumir, avec un U !

Et pour finir : ARRÊTE DE LIRE LES RÈGLES !

fabien 22/04/2009 22:34

Eh bien.. je n'ai pas grand chose à dire en plus de notre cher Eaoden, si ce n'est un grand bravo à notre MJ à l'inspiration inépuisable et qui nous crée à chaque fois des histoires pleines de rebondissements. Un MJ hors du commun qui sait tantôt nous terrifier, tantôt nous rendre heureux par son récit. :)
Gloire à notre MJ, gloire au JDR !

(La source dont tu m'avais parlé Adrien pour l'ordre d'élite, c'était les Tomes ? )

Karendra, voleuse qui rend son MJ fou desfois par ses jets de dés.
(Je garderai un souvenir mémorable de ce cher ... Ardoumir qui a pû goûter au tranchant de ma lame :p C'était... exaltant )

eaoden 22/04/2009 18:29

A l'inverse de toi j'ai fais 6 réussite critiques !!! c'éatai une super parti qui cloture dignement SdA...vraiment bravo à tout les joueurs pour leurs prestations de leur perso mais surtout bravo a Adrien (qui imite vachement bien le gobelins) pour sa sublime campagne de SdA !!! Cela fait 7 ou 8 ans que je joue avec Adrien et jamais une campagne m'en tend passioné !!!! BRavo encore une fois a tous et VIVE LE JDR !!!!!!!!!