Goram à l'honneur.

Publié le par Narrateur de jeu

Goram Taillairain
Nain des Monts du Fer
Guerrier/Archer
99 ans Cheveux brun Yeux vert 1m50 57 kg
Progressions (3)

ATTRIBUTS :
Esprit 7 (+0) Force 13 (+3) Perception 8 (+1)
Prestance 8 (+1) Vitalité 10 (+2) Vivacité 8 (+1)

REACTIONS :
Rapidité +4 Sagesse +1 Vigueur +3 Volonté +1
Initiative +4 Défense +11 Renom 27 Courage 3

COMPETENCES développées :
combat à distance, arc long +13
combat armé +5
cpmbat sans arme +2
course à pied +5
equitation +4
fouille +2
guérison +2
guerre de siège +2
langage +5 (rohirric, ouistrain, Kazhalide)
observation +4
pistage +1
saut +5
savoir +6  (rohan)
survie (forêt) +3

 
CAPACITES et AVANTAGES :
arts traditionnels
aversion pour les animaux
corp de pierre
maîtrise du feu
santé de fer
tête de pioche
robuste
sens de la bataille
rapidité
infatigable
précis
valeur
indomptable
ouie fine


HANDICAP :
bonbons chiantos ;)

NOTES :
Goram Taillairain est né dans les Monts du Fer en 2651 du troisième âge. A cette époque c'est le fils benjamin de Dain 1er, Gror, qui dirige une nouvelle colonie prospère. En effet les Monts du Fer porte ce nom en raison de l'abondance du même minerai. On y rencontre les forgerons les plus habiles et les plus réputés du peuple nain. Comme les parents de Goram, Edmira et Gionil. Tous deux forgerons reconnus et respectés. La petite enfance de Goram est heureuse et sans soucis. Bien qu'il ne montre pas d'affinité particulière pour le travail de la forge, à la différence de ses frères ainés, Goram est aimé et choyé. En 2665, un soir d'hiver, une étrange procession se présent à la porte de la colonie. Une compagnie constitué d'humains habillé tous de la même façon, avec de grande bure bleuté, qui cache leurs traits, portant également une amulette triangulaire au cou. Réclamant l'asile dans leur périples vers l'est, ces individus sont accepté, moyennant un prix de séjour. Dés le lendemain la compagnie à repris la route ayant payé avec des objets précieux, d'un artisanat fort étrange. Dans les jours qui vont suivre une épidémie d'une maladie grave et inconnue se répand comme une trainée de poudre parmis la colonie naine. Les parents et quelques frères de Goram sont contaminés et meurent dans d'atroce souffrance en l'espace de trois jours. Pour son bien un oncle de Goram, profite d'une caravane marchande pour envoyer Goram,loin au delà du domaine des Monts du fer.
Le voyage sera long et difficile pour le jeune Goram âgé de 14 ans, entaché de tristesse, par la perte de sa famille. Cette caravane se rendit au Rohan, le pays des chevaux. Goram pour la première fois depuis des semaines oublie un peu sa tristesse, fasciné par la beauté de ces vastes terres.
Par la suite Goram est accueillit par une famille de cavalier qui possède un grand domaine et plusieurs fermes et élevages de chevaux. Les garçons humains de cette famille reçoive vite Goram comme leur propre frère, et très vite Goram se retrouve à cheval. Chose exceptionnel chez les nain, mais Goram s'en tire plutôt bien. En grandissant, il se prend d'affection pour sa nouvelle famille et pour ce pays si magnifique, et se prend au jeu. Oubliant vite les palais souterrains, les forges, le travail de la pierre de ses semblables, il apprend les coutumes des gens du Rohan. Le maniement de l'épée courte et du bouclier ovale, le tir à l'arc court et à l'arc long monté. Domaine où il se révèle fort habile. A tel point que Goram sera parfois engagé sur des postes frontières pour défendre ce pays qui l'a conquis.
Mais le destin va frapper une seconde fois. Et une seconde fois Goram va être amené à quitter ceux qu'il apprécie tant et partir sur la route. Remarqué pour ses talents d'archer, Goram sera convoqué à Foncombe par Elrond. Empruntant en sens inverse une route qui l'avait porté au Rohan autrefois, c'est désormais un jeune nain de 99ans, plein de force et de volonté qui se rend au nord. Au conseil d'Elrond il rencontre certains personnages qui deviendront des compagnons fidèles, au gré des chemins qu'ils arpenterons ensemble.
Et c'est ainsi qu'il se voit confié, parmi ce groupe, une mission qui vise non plus une forge, non plus une colonie, non plus le Rohan, mais l'avenir même des Terres du Milieu...

Commenter cet article

Thomas, dit Le Cérébral 11/04/2009 23:08

de 1 : Bof une histoire de nain... a qui peut bien servir son histoire à pars sa descendance... Enfin, les elfes eux au moins sont intéressant pas comme c'est court sur pattes qui se torche en courant dans les champs de blé !
de 2 : j'dis ça, j'dis rain... Mais c'est ma phrase culte O my god ! Louis je suis pas encore là mdr je sais que je te manque mais de là a te faire une double personnalité dont la deuxième est moi même ! Ouah ! Les elfes il y a que sa de vraie !

Louis 11/04/2009 18:49

J'voudrais pas dire mais j'avoue que le nain là...Eh bah il en jette...Mais bon j'dis ça, j'dis rain...

Enzo dit L'éternel débutant 11/04/2009 18:19

Mamamia Perfecto ! J'aurais pas fait mieux MJ Grand Bravo, super historique j'adore !